RCA : l’ambassade de la Russie en Centrafrique prise en flagrant délit de mensonge ?

Publié le 30 avril 2021 , 4:44
Mis à jour le: 30 avril 2021 4:44
Pylône de l'énerca touché par un vent violent au village danzi le 23 avril 2021. Photo: diaspora
Pylône de l’énerca touché par un vent violent au village danzi le 23 avril 2021. Photo: diaspora

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 30 avril 2021, 10:35:39 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Dans un communiqué de presse publié sur les réseaux sociaux, l’ambassade de la Fédération de Russie en Centrafrique avait annoncé offrir à l’énergie centrafricaine (ÉNERCA) un don de 10 générateurs de 500 KVA afin de lui permettre de faire face au problème d’électricité qui persiste à Bangui depuis plus de cinq jours. Mais le ministre Conseiller du chef de l’État, Monsieur Fidèle Ngouandjika, dans son commentaire sur les réseaux sociaux, a complètement démenti le communiqué de l’ambassade de  Russie. Selon lui, aucun générateur n’a été fourni à l’ÉNERCA par la Fédération de Russie. Et nous avons vérifié. Qui a raison, et qui a tort  ?

 

Décidément, le malheur du peuple centrafricain fait le bonheur des autres. Même ceux qui croient être nos meilleurs amis sont aussi des « profiteurs ».

Dans son communiqué en date du mercredi 28 avril 2021, l’ambassade de la Fédération de Russie affirme pourtant avoir fait un don de 10 générateurs de 500 KVA à l’énergie centrafricaine (ÉNERCA), frappée par une pluie torrentielle  qui a endommagé ces cinq pylônes  électriques depuis vendredi 23 avril au village Danzi, provoquant ainsi une gigantesque panne électrique dans la capitale depuis cinq jours. Mais l’annonce de ce don de l’ambassade de la Russie à l’ÉNERCA ne semble qu’un effet d’annonce, selon le ministre conseiller du chef de l’État Fidèle Ngouandjika. D’après lui, aucun générateur, même d’un KVA, n’a été offert par la Russie, encore moins par son ambassade en RCA  à l’ÉNERCA.

Pour avoir le cœur net, nous avons contacté le service de l’ÉNERCA. À notre grande surprise, le ministre Fidèle Ngouandjika a raison. Aucun groupe électrogène n’a été remis à l’ÉNERCA par la Russie.  Alors, où sont partis les 10 groupes électrogènes qui sont acheminés par la Russie  en République centrafricaine ? S’agit-il d’un détournement de ces engins par les autorités ?

En tout cas les Centrafricains veulent savoir où sont partis ces générateurs.

Affaire à suivre…

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste politique

Alain Nzilo

Directeur de publication

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher