RCA : la ville d’Ippy reprise par l’armée nationale et ses alliés

Publié le 20 février 2021 , 1:27
Mis à jour le: 20 février 2021 1:27
Les rebelles de la Séléka à Bria dans la Haute-Koto. CopyrightCNC.

 

Bangui, République centrafricaine, samedi, 20 février 2021, 05:37:07 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Les forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés russes et rwandais ont repris le contrôle de la ville centrafricaine d’Ippy (centre nord ) après que les rebelles de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC) l’ont assiégée durant sept années, a constaté sur place un journaliste du CNC.

 

D’après des sources sécuritaires, ce retournement de situation est intervenu après six heures d’offensive des soldats de l’armée nationale et de leurs alliés russes, qui ont réussi à repousser les assaillants et reprendre le contrôle de la ville. Des sources locales ont indiqué que les rebelles se sont enfuis en direction de Bria pour les uns, et dans la brousse pour les autres.

La vie normale n’a pas encore repris à Ippy, les commerçants n’ayant pas rouvert leurs boutiques et les habitants qui avaient trouvé refuge dans la brousse ayant préféré y rester pour le moment.

Depuis la mi-décembre 2020, des groupes armés se sont coalisés sous le nom de coalition des patriotes pour le changement, avant de lancer une offensive contre le gouvernement, mais celles-ci avaient été repoussées par les forces armées nationales et les mercenaires russes, appelés aux rescousses par le gouvernement.

L’offensive contre les positions de l’UPC à Ippy intervient 72 heures après celle menée contre la base de l’UPC dans la ville de Bambari et sa périphérie.

 

Par Bertrand Yékoua

Journaliste, correspondant du CNC à Bambari

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher