RCA : la Russie se réveille enfin !

Publié le 10 septembre 2020 , 3:11
Mis à jour le: 10 septembre 2020 3:11
Sur le tarmac de l'aéroport de Bangui Mpoko, la cérémonie de reception des lots de matériels sanitaires offerts par la Russie en Centrafrique
Sur le tarmac de l’aéroport de Bangui Mpoko, la cérémonie de reception des lots de matériels sanitaires offerts par la Russie en Centrafrique. Photo de la présidence de la République

 

 

Bangui, République centrafricaine, jeudi 10 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ).  Les élèves ont retrouvé les bancs d’école après un arrêt de plusieurs mois, il semble que ce ne sont pas les seuls. Samedi 5 septembre, sur l’aéroport de Bangui c’est l’effervescence. La Russie a décidé de se réveiller.

 

Elle se déclare pays amis de la Centrafrique mais lors de la pandémie, contrairement aux autres, elle n’a pas aidé la population à se protéger. La maladie semble derrière nous et le pays de la Volga décide enfin de faire un don pour le pays. C’est en grandes pompes qu’une cérémonie se déroulait ce samedi sur le tarmac de l’aéroport en présence du président Touadéra, le ministre de la Santé, Pierre Somsé et Mme Anastasia Smirnova, chargée d’affaires a. i. de Russie.

Madame Anastasia Smirnova a affirmé dans son discours que ce don composé de kits de dépistage et de protection individuelle est pour aider à prévenir la propagation de la maladie. Néanmoins, cela fait plusieurs jours qu’il n’y a plus de personne détectée avec le Covid, alors pourquoi faire ce don maintenant ? Pourquoi il n’a pas été fait plus tôt pour aider la population au moment où elle en avait tellement besoin ?

Les autres nations ont réussi à faire des dons alors que leurs pays souffraient de plein foué de la pandémie. L’UE a mis en place un pont aérien dès le mois de juin. Les Etat-Unis ont offert plus de 13,6 millions de dollars pour aider dans la lutte y compris 9 millions de dollars pour l’USAID (Agence américaine pour le développement international). Ces fonds d’urgence ont permis à l’USAID de soutenir les structures sanitaires en matière de prévention et de lutte, de sensibiliser la population centrafricaine, de distribuer des aides alimentaires et de l’eau potable. La France avec l’AFD (Agence française pour le développement) à fait fabriquer par l’ACFPE (Agence centrafricaine pour la formation professionnelle et l’emploi) des seaux pour se laver les mains et des cache-nez à Bangui et en province. La Chine a multiplié les livraisons.

De nombreuses ONG ont fait des sensibilisations dans les quartiers pour toute la population.

Toutes ces aides et soutiens ont commencé dès le début de la pandémie. La Russie a jusqu’à présent fermé les yeux sur la pauvreté et les difficultés des centrafricains, elle met la poudre dans les yeux avec ce don qui arrive trop tard. Se sentait-elle coupable de n’avoir rien fait pour le pays alors qu’elle exploite les richesses du sol ?

Cette action humanitaire est supposée aider la population. L’on peut aussi se poser la question : Madame Smirnova aurait-elle aussi livré le vaccin douteux qui s’appelle Spoutnik V et que la Russie cherche à vendre à l’Afrique ?

Qui vivra, verra.

Par Adama Bria

Email : adamarosebria@gmail.com

Alain Nzilo

Directeur de Publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher