RCA : la Minusca annonce le « meurtred’un de ses employés «  à Ndélé par les groupes armés.

Des combattants rebelles du FPRC à Ndélé le 5 aout 2017. Photo CNC / CopyrightCNC
Des combattants rebelles du FPRC à Ndélé le 5 aout 2017. Photo CNC / CopyrightCNC

 

Bamingui (République centrafricaine ) – À Ndélé, capitale provinciale de Bamingui-Bangoron, est toujours secouée par les dégâts de combats entre deux groupes armés rivaux, le FPRC et le RPRC. un employé de la Minusca a été assassiné, des véhicules et commerces  des particuliers ont également été incendiés et pillés. La ville est toujours contrôlée par les rebelles du FPRC.

 

Même si les circonstances de l’assassinat de cet employé onusien n’ont pas été dévoilées par la Minusca (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique), cette dernière n’a pas tardé de réagir dans un communiqué publié ce samedi 7 mars : « la #MINUSCA condamne énergiquement le meurtre d’un de ses employés dans la ville de @Ndélé, préfecture de la Bamingui-Bangoran (centre nord #RCA) « . Et de préciser que « Le corps sans vie du fonctionnaire , criblé de balles,  a été retrouvé tôt samedi dans la brousse par la population ».

Pour la Minusca, cet acte criminel ne restera pas impuni. Le ou les auteurs présumés de cet assassinat seront arrêtés et traduits devant la justice tôt ou tard : « assassinat révoltant ne restera pas impuni. Le ou les responsables seront recherchés et poursuivis devant les juridictions compétentes. S’attaquer aux personnels des Nations Unies en fonction est un acte inacceptable ».

Par ailleurs, le représentant spécial du

Secrétaire général des nations unies a aussi réagi pour condamner cet  assassinat et  indique en outre  qu’une enquête a aussitôt été ouverte pour déterminer les circonstances de ce meurtre odieux.

Alors que la ville de Ndélé est relativement calme ces dernières heures, les incendies et pillages de commerces des particuliers quant à eux se poursuivent malheureusement dans la ville. L’église  catholique, de son côté,  a annoncé dans la foulée le braquage de l’un de ses véhicules à Ndélé par les groupes armés.

Pendant ce temps, la Minusca annonce la reprise de patrouille de se Casques bleus dans la ville avec l’arrivée de  renforts au soutien au contingent congolais qui sont depuis sur place.

Selon une source  locale contactée par CNC, des pourparlers entre les belligérants vont se poursuivre avec le concours des notables locaux afin de trouver une solution durable et définitive à cette crise à Ndélé, poursuit-il.

 

Copyright2020CNC.