RCA : la Minusca annonce la poursuite de ses opérations militaires contre le 3R

Publié le 23 juillet 2020 , 12:23
Mis à jour le: 23 juillet 2020 12:23
Les casques bleus de la Minusca lors de l'opération Londo contre le 3R dans la Nana-Mambéré.
Les casques bleus de la Minusca lors de l’opération Londo contre le 3R dans la Nana-Mambéré. CopyrightMinusca

 

Bangui, République centrafricaine, 23 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Selon Vladimir Monteiro, porte-parole de la mission des Nations unies en Centrafrique, l’opération « Ala londo », menée par les Casques bleus de la Minusca contre le groupe rebelle 3R (Retour, réclamation et Réhabilitation) se poursuit dans le nord-ouest. La commune de Niem,  , l’une des bastions de 3R  dans la préfecture de la Nana-Mambéré,  a été reprise par les forces loyalistes, alors que la présence de certains combattants rebelles de 3R a également été signalée depuis dimanche au village Lô, situé sur l’axe Bouar-Bocaranga.

 

Selon la Minusca, « L’opération militaire de la force de la Minusca dans le nord-ouest de la République centrafricaine se poursuit. Elle vise à contraindre le groupe armé 3Rà quitter les zones occupées illégalement et permettre la liberté de mouvement et la protection des civils dans la région », a déclaré ce mercredi le porte-parole de la Minusca lors de la conférence de presse conjointe Minusca – gouvernement, précisant  au passage que les Casques bleus du bataillon tanzanien ont affronté cette semaine les éléments du groupe armé 3R dans la localité de Gbambia, préfecture de Mambéré-Kadéï, alors qu’au même moment, ceux du contingent rwandais ont repoussé une attaque de 3R à Gedze, dans la Nana-Mambéré. Or, ce mardi 21 juillet, dans la localité du village Lô, situé à 65 kilomètres de Bocaranga sur l’axe Bouar, les éléments de 3R auraient assassiné une personne, et faisant fuir les habitants dudit village alors que 5 jours plus tard, le jeudi 16 juillet, dans la commune de Loura, située à 20 kilomètres de Bocaranga, ces mêmes rebelles de 3R auraient  exécuté 5 personnes d’une même famille.

Notons que le 13 juillet dernier, lors de l’opération « Ala Londo », dont l’objectif est de réduire la résistance de 3R  dans la région du Nord-ouest, un casque bleu du contingent rwandais, le sergent major Edouard Nsabiyaremye  a été tué dans une attaque des éléments de 3R dans la localité de Gedze (nord-ouest).

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher