RCA : la France réaffirme son engagement au côté de la Centrafrique pour la stabilisation du pays

Publié le 21 septembre 2020 , 5:35
Mis à jour le: 21 septembre 2020 5:35
président touadera et le mi istre délégué auprès de la ministre des armées chargée de la memoire et des anciens combattantsmadame geneviève DARRIEUSSECQ le 18 septembre 2020 par ibrahim
Le Président de la République Faustin Archnge Touadera et la Ministre déléguée auprès de la Ministre des armées, chergée de la mémoire et des anciens Combattants, Madame Geneviève geneviève DARRIEUSSECQ, le 18 septembre 2020. Photo CNC / D. Y. Ibrahim

 

Bangui, République centrafricaine, lundi 21 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). En visite à Bangui le samedi 19 septembre dernier, la ministre déléguée auprès de la ministre française des armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants, madame Geneviève DARIEUSSEQ réaffirme l’engagement de la France et  de l’Union européenne à accompagner les autorités centrafricaines dans le processus de stabilisation du pays.

 

« Je dis au Président de la République Faustin Archange TOUADERA que ma venue pour ce changement de commandement de l’EUTM était aussi l’occasion de rappeler l’amitié sincère, franche  entre la France et la Centrafrique, mais également de rappeler l’implication de la France dans ce processus de stabilisation du pays, ainsi que l’implication de l’Europe, qui est un partenaire absolument essentiel en terme, bien entendu, de militaire, mais également en terme de financement, puisque des financements européens important sont mis en œuvre dans ces dispositifs de reconquête de la sécurité dans le pays », a déclaré à la presse la ministre déléguée de la France Madame Geneviève DARIEUSSEQ, à l’issue de sa rencontre avec le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA ce vendredi au palais de la renaissance à Bangui.

Pour la ministre, son entrevue avec le Président de la République c’est aussi l’occasion d’affirmer la volonté commune de poursuivre tout le processus de stabilisation au sein de la Minusca, mission des nations-unies en Centrafrique,   mais également de poursuivre bien entendu  la montée en puissance des forces armées centrafricaines (FACA) à travers des formations qui sont réalisées avec l’EUTM-RCA, une mission de formations de l’Union européenne en République centrafricaine.

« Je veux dire aux centrafricaines et aux centrafricains que la France est proche d’eux, que la France les considère , que la France  .souhaite qu’ils puissent vivre  dans des conditions de sécurité  améliorées. Pour nous, l’enjeu et que dans chaque territoire de ce pays, qu’il y ait une reconquête et démocratique de la présence de l’État, afin que l’éducation,  la culture, le développement puissent se faire, puisse être accompagnés  à travers la mise en œuvre de toutes les conditions des accords de paix qui ont été votées en 2019… »,  a réaffirmé la ministre française Geneviève DARIEUSSEQ.

Notons que lors de son arrivée à Bangui, et après avoir entretenu avec le Président de la République, la ministre française  Geneviève DARIEUSSEQ a assisté au transfert du commandement à la tête de l’EUTM-RCA au sein de la base militaire Mpoko.

 

Par D. Y. Ibrahim

Journaliste rédacteur

Tél. : 70 13 39 97

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

 

Aucun article à afficher