RCA : Joseph Bendounga, élu député de Bimbo 3 à l’Assemblée nationale

Publié le 19 avril 2021 , 9:17
Mis à jour le: 19 avril 2021 9:17
Le Président du MDREC Joseph Bendounga dans les locaux de la Cour Constitutionnelle le mercredi 4 novembre 2020. Copyright CNC / Jefferson Cyrille YAPENDE.
Le Président du MDREC Joseph Bendounga dans les locaux de la Cour Constitutionnelle le mercredi 4 novembre 2020. Photo CNC / Jefferson Cyrille Yapendé

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 20 avril 2021 (Corbeaunews-Centrafrique). lundi, 19 avril 2021, 16:47:31 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Ce lundi matin, les juges de la cour constitutionnelle ont publié les résultats définitifs du deuxième tour des  législatives et premier tour des partielles. Soixante-neuf (69) candidats ont été déclarés élus pour ce scrutin du 14 mars, parmi eux, le spectaculaire opposant Joseph Bendounga, Président du parti MDREC.

 

Au cours de son audience à Bangui ce  lundi 19 avril, la cour constitutionnelle a déclaré 49 candidats élus au second tour des législatives, et 20 autres au premier tour des partielles du 14 mars 2021.  Ajoutant aux 22 candidats élus dès le premier tour au scrutin du 27 décembre 2020, c’est presque deux tiers  des sièges  de l’Assemblée nationale qui sont désormais pourvus. Au total quatre-vingt-onze  députés élus depuis le début des élections groupées du 27 décembre 2020 et du 14 mars 2021. À ce jour, 49 sièges restent à pourvoir, et le scrutin va se dérouler le mois prochain, selon l’autorité nationale des élections (ÂNE).

Selon la loi, ces nouveaux élus vont commencer à siéger à partir du / mai prochain, date de la prise de fonction de la septième législature.

Parmi les nouveaux élus, on note l’entrée en scène pour la première fois du célèbre opposant Joseph Bendounga, Président du parti MDREC, élu député dans la circonscription électorale de Bimbo 3, dans l’Ombella-Mpoko.

Rendu célèbre grâce à ses actions judiciaires contre le chef de l’État Faustin Archange Touadera,  l’opposant Bendounga avait été plusieurs fois arrêté par les forces de l’ordre et remis en liberté quelques heures plus tard  pour  avoir pris la tête des manifestations organisées contre certaines actions du chef de l’État, mais également de la Minusca.

 

À lire aussi : RCA : tentative présumée d’empoisonnement de l’opposant Joseph Bendounga, la polémique enfle à Bangui

 

En septembre dernier, il avait accusé le chef de l’État  de vouloir l’éliminer à travers son conseiller diplomatique Ali Gonessa, mais aussi les Russes.

En effet, Monsieur Ali Gonessa, conseiller diplomatique du chef de l’État, a avoué  avoir invité, avec sa collègue russe, également conseillère diplomatique du chef de l’État,  l’opposant Joseph Bendounga, Président du mouvement démocratique pour la renaissance et l’évolution de Centrafrique (MDREC),  dans un restaurant de la capitale, et un cadeau à la russe, composée d’une bouteille de Vodka  lui avait également été remis. Ce que l’opposant qualifie de tentative de corruption et d’empoisonnement.

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste politique

Alain Nzilo

Directeur de publication

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher