RCA : incursion des rebelles de 3R sur le corridor Bangui – Béloko, les automobilistes s’inquiètent

Publié le 11 septembre 2020 , 9:47
Mis à jour le: 11 septembre 2020 9:47
convoi Douala-Bangui sur l'axe Bouar-Gallo. Photo CNC
convoi Douala-Bangui sur l’axe Bouar-Gallo. Photo CNC

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi 11 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique). À  l’exception des accidents et des rackets qui se succèdent quotidiennement sur la route nationale n°1, principal corridor du ravitaillement de Bangui, les automobilistes vont devoir faire face désormais à la recrudescence  des incursions des rebelles de 3R.

 

La recrudescence notoire des incursions des éléments rebelles de 3R sur le corridor Bangui – Béloko inquiète sérieusement les automobilistes.

Après leur embuscade contre un détachement des soldats FACA dans la localité de Bocaranga le mercredi dernier, puis leur incursion sur le corridor Bangui – Béloko à hauteur de Bossemptélé où ils ont incendié, puis piller  3 véhicules avant de tuer une personne, les combattants rebelles de 3R, qui opèrent désormais en mode coupeurs de route, sont signalés à quelques kilomètres de Baboua sur l’axe Béloko ce jeudi 10 septembre. Deux d’entre eux, déguisés, ont été appréhendés par les soldats FACA alors qu’ils tentaient de rallier la ville de Béloko sur une moto.

Ce climat d’insécurité observée ce dernier temps sur la route nationale n°1, principale voie de ravitaillement de Bangui, une capitale enclavées au cœur de l’Afrique centrale  semble inquiéter sérieusement les automobilistes, mais également  les habitants des villes et villages qui longent cette voie. C’est le cas de Bossemptélé, où après l’incursion des rebelles jeudi, est vidée de ses habitants.

Alors, d’aucuns se demandent comment les élections présidentielles et législatives du 27 décembre auront-elles lieu.

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Aucun article à afficher