RCA : incroyable proposition de sortie de crise de Noureidine Adam et Maxime Mokom à l’UA.

Publié le 10 mars 2019 , 11:23
Mis à jour le: 10 mars 2019 11:23
Noureidine Adam du FPRC

 

 

 

Bangui (CNC) – Dans une note adressée aux Garants de l’accord de paix de Khartoum, le Président du Front patriotique pour la renaissance de Centrafrique, le Général Noureidine Adam et le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka Maxime Mokom ont fait une incroyable proposition de sortie de crise que vous retrouverez l’intégralité ci-dessous :

NOTE VERBALE

 

À l‘attention :

 

Son Excellence Monsieur Moussa Faki Mahamat, Président de la commission de l’Union africaine, Garant de l’accord de paix de Khartoum.

 

Son Excellence l’Ambassadeur Ismaël Chergui, Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Médiateur.

 

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Adolphe Nahayo, Réprésentant du sécrétaire général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), Garant de l’accord de paix de Khartoum.

 

Transmis copie pour information à :

 

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Jean-Pierre LACROIX, Sécrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations unies aux opérations de paix.

 

Monsieur Mankeur Ndiaye, Réprésentant spécial du Sécrétaire général des Nations unies , Minusca, Bangui, RCA.

 

 

Objet : proposition du Président du FPRC, général Noureidine Adam, et du Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, général Maxime Mokom, pour la sortie de crise.

 

Son Excellence Monsieur le Président de la Commission, Garant de l’accord de Khartoum;

Son Excellence Monsieur le Commissaire, Médiateur;

Son Excellence Monsieur le Réprésentant du Sécrétaire génral de la CEEAC, Garant de l’accord de Khartoum;

 

Excellence,

 

  1. Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), le Général Noureidine Adam et le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, Général Maxime Mokom, Présentent leur compliment à SEM Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine, Garant de l’accord de Khartoum;

Son Excellence Ismaël Chergui, Commissaire à la Paix et à la sécurité de l’Union africaine, Médiateur, Et SEM l’Ambassadeur Adolphe Nahayo, Réprésentant du Sécrétaire général de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), Garant de l’accord de Khartoum.

 

Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), le Général Noureidine Adam, et le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, Général Maxime Mokom, accuse bonne réception de l’invitation de SEM Monsieur le Président de la Commission de l’Union africaine, Garant de l’accord de Khartoum, à la réunion de point d’étape du 18 mars 2019, à Addis Abeba, et confirment ainsi leur participation.

Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC) le Général Noureidine Adam et le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, Général Maxime Mokom, réitèrent l’adhésion totale et sans faille du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC) et du Mouvement des patriotes Anti-Balaka à l’accord de Khartoum et leur engagement pour le retablissement et la consolidation de la paix en RCA.

 

En effet, en vue de la sortie de la crise actuelle et conformément à l’article 21 de l’accord de paix de Khartoum, le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), le Général Noureidine Adam et le Coordinateur général du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, Général Maxime Mokom, ont l’honneur de soumettre à SEM le Président de la Commission de l’Union africaine, Garant de l’accord de Khartoum; SEM Monsieur le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, le Médiateur; Et à SEM le Réprésentant du Sécrétaire génral de la CEEAC, Garant de l’accord de Khartoum, Les attentes conjointes du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC) et du Mouvement des patriotes Anti-Balaka et en ce qui concerne leur participation à l’action gouvernementale :

 

  1. Premier Vice-Premier ministre, chargé de la défense nationale, sécurité intérieure, administration territoriale, de centralisation et dévéloppement local (FPRC)
  2. Deuxième Vice-Premier ministre, chargé du DDR, réconciliation nationale, réhabilitation des personnes déplacées et réfugiés et de l’action humanitaire (Anti-Balaka aile Mokome)
  3. Ministère de la santé et de la population
  4. Ministère des infrastructures, travaux publics et entretien routier
  5. Ministère de l’énergie et des ressources hydrolique et hydrocarbure
  6. Ministère de l’enseignement primaire, secondaire,technique et alphabétisation
  7. Ministère des transports et de l’aviation civile
  8. Ministère de l’agriculture et du dévéloppement rural
  9. Ministère de l’élevage et de la santé animale
  10. Ministère des eaux, forêts,chasse et pêche

 

Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), le Général Noureidine Adam, et le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, Général Maxime Mokom soulignent que la participation à l‘action gouvernementale du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC) et du Mouvement des patriotes Anti-Balaka n’est que la contrepartie légitime du renforcement de la légitimité du pouvoir central à hauteur de 80% du fait de ce qqui échappe actuellement au contrôle du gouvernement.

Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC) le Général Noureidine Adam, et le Coordinateur nationale du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, Général Maxime Mokom.

Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka Maxime Mokom, réitèrent leur engagement à participer activement à toutes les commissions et coordinateion de mise en œuvre

et suivi, tel que précisé dans les articles 9 et suivant, article 21, 29, 30, 31 et 32 de l’accord de Khartoum et demandent l’élargissement de la base sur laquelle repose la participation à l’action gouvernementale sur une proportion de 30% pour Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC) et le Mouvement des patriotes Anti—Balaka réunis.

 

Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC) le Général Noureidine Adam, et le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-Balaka, Général Maxime Mokom, soulignent que cette élargissement concernne la réprésentativité des groupes armés signataires de l’accord de Khartoum dans toutes les Institutions et tous les services de la (répartition ????) :

  1. Les Conseillers spéciaux et Ministres Conseillers
  2. Les Chargés de mission
  3. Les Ambassadeurs et autres diplomates
  4. Les Préfets et sous-Préfets
  5. Les officiers supérieurs et sulbatermes de l’armée, la gendarmerie et la police nationale
  6. Les sous-officiers de l’armée, la gendarmerie et la police nationale
  7. Les différents services de l’État
  8. Entreprises publiques et para-étatiques

 

Le Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), le Général Noureidine Adam, et le Coordinateur national du Mouvement des patriotes Anti-balaka, Général Maxime Mokom, remercient SEM son Excellence Monsieur le Président de la commission, Garant de l’accord de Khartoum; Son Excellence Monsieur le Commissaire, Médiateur; Et son Excellence Monsieur le Réprésentant du Secrétaire général de la CEEAC, Garant de l’accord de Khartoum, de l’attention qu’ils porteront à la présente requête et leur demandent d’agréer, l’expression de leurs salutations distinguées.

 

Signé à Birao, le 6 mars 2019

Président du FPRC

 

Signé à Bangui le 6 mars 2019

Le Général Maxime Mokom

 

Copie intégrale faite sur la base d’une copie de la note envoyée à l’Union africaine par les expéditeurs.