RCA : François Bozizé accueilli en sauveur à Bossangoa

Publié le 18 septembre 2020 , 11:21
Mis à jour le: 18 septembre 2020 11:21
L'ex Président de la République François Bozizé en caravane à Bossangoa copyright CNC/ Jefferson Cyrille YAPENDE / 18/09/20
L’ex Président de la République François Bozizé en caravane à Bossangoa, le 18 septembre 2020. Par CNC / Cyrille Jefferson Yapendé.

 

Bossangoa, République centrafricaine, 18 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Huit mois et demi après son retour d’exil, l’ancien Président de la République, François Bozizé a été accueilli triomphalement en sauveur ce jeudi 17 septembre 2020 à Bossangoa, sa ville d’origine, située dans la préfecture de l’Ouham, où il tiendra samedi un meeting populaire avec ses militants et sympathisants.

 

Depuis sa chute du pouvoir en 2013, l’ancien Président de la République, le général  François Bozizé vient de rentrer pour la première fois en sept ans dans sa ville d’origine de Bossangoa, considéré  comme son bastion. Investi candidat de son parti  KNK à la prochaine présidentielle du 27 décembre 2020, l’ex-Président de la République François Bozizé apparaît aujourd’hui comme un sérieux candidat qui s’élance vers la reconquête du pouvoir.

Cependant, ce jeudi 17 septembre 2020, le leader du KNK, en partance pour Bossangoa, a été bloqué à son arrivée dans la ville de Bossembélé  par une foule des personnes qui se bousculent pour le saluer, tandis que d’autres ont préféré escorter en motos son convoi de plusieurs kilomètres. Et ce n’est pas tout. À partir de Bossembélé jusqu’à Bossangoa, sur un tronçon de 148 kilomètres, dans chaque village, des foules des personnes se sont massées aux abords de la route pour accueillir l’ancien Président François Bozizé avec des pagnes au sol, des cris de joie, des Klaxons et des tam-tam .

Aussitôt arrivé à Bossangoa, le leader du KNK a quitté la ville vers 23 heures pour se rendre à Ben – zambé, où   il devrait déposer des gerbes sur le tombeau de sa mère biologique  et organiser une réunion avec les membres de son parti, le KNK, avant  de retourner à Bossangoa le lendemain vers après-midi.

De retour à Bossangoa ce vendredi, le général François Bozizé, selon le programme établi par son parti, devrait déposer des gerbes sur les différents tombeaux des cadres et militants de son parti, puis organiser un meeting populaire samedi à la mairie ou dans le stade municipal de Bossangoa, avec un seul point important, le processus électoral en cours dans le pays, et la mobilisation des électeurs.

Ce qui est sûr, le KNK est dans l’ordre de bataille pour la reconquête de la magistrature suprême face à un ancien allié au pouvoir.

 

Cyrille Jefferson Yapen dé

Envoyé spécial du CNC à Bossangoa

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

Aucun article à afficher