RCA : forte détonation d’armes automatiques à Bouar

Publié le 17 janvier 2021 , 8:17
Mis à jour le: 17 janvier 2021 8:17
Les nouveaux soldats Faca à Bouar formés par les instructeurs de l'EUTM-RCA par CNC
Les nouveaux soldats FACA formés par les instructeurs de l’EUTM-RCA à Bouar en septembre 2019. Photo CNC / Gervais Lenga.

 

Bouar, République centrafricaine, 14 janv. 21 ( Corbeaunews-Centrafrique). La ville de Bouar, située à plus de 400 kilomètres au nord-ouest de Bangui, dans la préfecture de la Nana-Mambéré, est secouée à nouveau ce dimanche après-midi par de fortes détonations d’armes automatiques des rebelles du CPC, a constaté sur place un journaliste du CNC.

 

Dimanche 17 janvier 2021, vers 13h07,à Bouar, la présence des soldats de l’armée nationale, accompagnée des Casques bleus de la MINUSCA a suscité la vive réaction des combattants rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) qui les ont fortement attaqués, créant à nouveau la panique générale dans la ville.

Selon plusieurs sources locales, les rebelles du CPC ont annoncé depuis 48 heures que la MINUSCA et les soldats FACA leur avaient sommées de quitter leur position dans la ville dans un bref délai. Ainsi, l’arrivée massive des FACA et Casques bleus de la MINUSCA lourdement armés  cet après-midi a provoqué leur vive réaction jusqu’à un bref affrontement militaire.

Pour l’heure, le calme est revenu dans la ville après le retrait des soldats FACA et Casque bleu de la MINUSCA.

On ignore s’ils vont revenir pour mener un assaut final contre les rebelles.

Affaire à suivre…

 

Par Gervais Lenga

Journaliste rédacteur, correspondant du CNC à Bouar

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher