RCA: FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA 2016 – 2020, DES ANNÉES DES DEMISSIONS.

Publié le 11 août 2020 , 7:29
Mis à jour le: 11 août 2020 7:29
Faustin Archange Touadera, Président centrafricain.
Président Faustin Archange Touadera. CopyrightDR

 

Rédigé par  les amis de siloë de Centrafrique.

 

Bangui, République centrafricaine, mardi 11 août 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Comment Mr Faustin Archange TOUADERA (FAT), candidat des pauvres, de classes populaires,  qui a suscité tant d’espoir en 2015 chez ses compatriotes, apparaît-il aujourd’hui comme l’homme des démissions, de la trahison, des compromissions?

 

“Les élections que nous appelons de tous nos vœux sont capitales pour nous tous et notre pays” écrit-il dans son programme.

 

Il est né le 21 Avril 1957 à Bangui, Oubangui-Chari. Il est le fils d’une famille de 10 enfants, du quartier populaire de Boy-Rabe de Bangui. Il est professeur de mathématique. Il est nommé 1er Ministre le 22 Janvier 2008 par le Président  F Bozizé Yangouvonda.

Diplômé des universités de Lille et de Yaoundé.

Il démissionne le 12 janvier 2013, remplacé le 17 janvier 2013 par Me Nicolas Tiangaye qui constitue le 3 février 2013, un cabinet d’Union nationale. Trente candidats sont en lice.

 

Trente candidats sont en lice. Le peuple centrafricain méfiant ne donne la majorité à aucun des deux candidats arrivés en tête au premier tour. Il les oblige ainsi à travailler ensemble pour le bien de la République Centrafricaine.

 

Une candidature d’engagement.

FAT se présente à l’élection présidentielle de 2015. Il arrive deuxième avec plus de 19%. Le 4 août 2015, il déclare sa candidature « provisoire » dit-il : « ma candidature et celle de François Bozizé ne peuvent être concurrentielles 

Le 8 Décembre 2015, la cours constitutionnelle de transition ne retient pas la candidature de l’ancien président, François Bozizé Yangouvounda, renversé par un coup d’Etat en mars 2013 et sous le coup des sanctions internationales.

 

Il se positionne alors comme candidat. Son  projet politique s’articule autour de trois thèmes : 1 Lutter contre les souffrances et les atrocités. 2 Mettre en valeur les ressources Humaines, Agro-pastorales, Minières et autres. 3) bâtir une société basée sur la Justice, l’Unité, la Confiance, la Laïcité, la Solidarité, la Souveraineté.

Pour FAT, la mauvaise gouvernance conduit à des exactions de tout genre : “les cours d’eau Oubangui, Ouaka, Kémo, Nana, Ouham, Pendé, charriaient des corps sans vie de nos compatriotes, victimes de la folie humaine nos mamans et sœurs  ont étés violées”.

 

Les défis qu’il veut relever ensemble avec les Centrafricains sont : “La corruption qui est érigée en mode de gestion, la Sécurité et la Paix mises à rude épreuve sans oublier la Santé, l’Education et l’Emploi des jeunes. Ensemble, nous devons apporter des réponses appropriées”

Il ajoute que le tissu social a été déstabilisé transformant de nombreux citoyens en réfugiés. “Nous devons  bâtir une RCA que nous aimons pour y parvenir devons suivre : le respect de l’éthique et des lois et règles, de l’intégrité, la responsabilité, l’intérêt général…”

FAT fait sienne cette maxime de B Boganda: “Si je laisse tomber ce pays, vous mes pères, vous mes mères, vous direz que je suis un vaut rien”

 

Le moment est venu pour les citoyens de se ressaisir du programme de candidature de Faustin  Archange TOUADERA, véritable contrat moral avec eux pour un bilan de son travail à la tête de l’Etat pendant cinq ans. S’ils sont satisfaits ils le reconduisent à son poste. S’ils ne sont pas satisfaits, ils le remercient et choisissent un autre via les urnes. C’est l’alternance démocratique.

 

Propagande officielle et déclarations mensongères  des responsables

De l’ONU, de l’UE, de l’UA et de la CEEAC.

FAT a un programme en 2015. Pourquoi il ne l’a pas réalisé? Il a fait le contraire au grand dam des Centrafricains qui le jugent sévèrement. Quels sont les principaux facteurs de ses démissions? Pourquoi en 2020 il n’a pas de programme mais il se lance dans des fraudes, des corruptions, un tripatouillage électoral, recours à des groupes criminels?

 

Pour comprendre l’histoire politique, économique et sociale de la RCA, qui est liée à celle de ces « voisins musulmans » dont le principal est le Tchad (ancien Kanem Bornou). Sa prospérité au XVII° siècle est basée sur le trafic d’esclaves qu’il va chercher en RCA.

La vision de la RCA dans le Tchad du 14° siècle rapportée par des voyageurs Arabes esclavagiste : «Au Sud on trouve des individus sauvages semblables à des ogres, dangereux pour l’homme, plus proches de l’animal que de l’homme” écrit Ibn Saïd. Le Tchad un obstacle pour la RCA et pour FAT. Il faut au préalable enlever dans les têtes l’esprit esclavagiste avant toute relation bilatérale (RCA/Tchad) ou multilatérale (RCA/CEEAC).

 

Le second obstacle que doit surmonter FAT pour réaliser son programme, le poids de la colonisation française encore d’actualité aujourd’hui. Voici comment quatre personnalités en parlent Coquerry-Vidrovich, la Contrainte, A Gide, l’Exploitation, B Boganda, la Contrainte, A Césaire, la Cruauté. Aujourd’hui la Françafrique.

 

Novembre 2016, I. Déby, président en exercice de l’UA et F A Touadéra, décident une réunion de l’UA sur le processus de pacification de ce pays “dans un bref délai”. Il débute le 17/07/2017 avec l’accord de Libreville, se termine le 6/02/2019, avec le fiasco dit accord Khartoum. Ce genre de mépris des Africains décrédibilisent les institutions internationales. Il faut les réformer.

A Libreville l’idée est claire. Ecarter les Centrafricains de toute décision concernant leur pays. C’est une politique dangereuse et aventureuse.

Sont présents : l’UA présidée le Tchadien M Moussa Faki Mahamat, M A Allam-Mi SG un autre (en poste le 05/08/2013. Il remplace un autre Tchadien Nassour Guelengdoukou Ouaïdou), Tchadien SG de la CEEAC, M A Mahat Bachir un Tchadien, ministre de la sécurité publique, C A Doubane Ministre des Affaires Etrangères de la RCA. La CEEAC a un fonctionnement peut démocratique tout la DOMP de l’ONU.

 

La France occupe le DOMP l’ONU  depuis 1997 B MAYET 1997, J M GUENO 2000, A LE ROY 2008, H LADSOUS 2011, JP LACROIX 2017. Ce n’est pas démocratique. On comprend que l’ONU soit rejetée critiquée parfois. Elle est aussi comptable de la situation sécuritaire en RCA.

 

Les Amis de Siloë Centrafrique

11 Août 2020

 

 

 

 

 

Aucun article à afficher