RCA : enlèvement d’un conducteur de taxi moto à Bangui, sa famille s’inquiète et appelle à l’aide

Publié le 16 octobre 2020 , 6:48
Mis à jour le: 16 octobre 2020 6:48
Des motos taxis au croisement lycée de Gobongo dans le quatrième arrondissement de Bangui. Photo CNC / Anselme Mbata
Des motos taxis au croisement lycée de Gobongo dans le quatrième arrondissement de Bangui. Photo CNC / Anselme Mbata

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 16 octobre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique). Le servie de police de l’agglomération de Bangui et la famille d’un conducteur de moto taxi lance un avis de recherche après sa disparition inquiétante dans la capitale depuis 24 heures. L’homme n’a pas fait de signes de vie, et son téléphone mobile n’est plus fonctionnel.

 

Monsieur Yafara Fernandez, connu sous le sobriquet de Ndèz, âgé de 24 ans, habitant  quartier Miskine, dans le cinquième arrondissement, est porté disparu dans la nuit du jeudi à vendredi 16 octobre 2020 après avoir effectué une course avec un client, dont  les identités ne sont pas connues.

Cependant, quelques heures plus tard après sa disparition,  vers 1h du matin, un homme inconnu avait utilisé le mobile du disparu pour informer sa sœur que celui-ci aurait été enlevé par des soldats FACA alors qu’il effectuait une course dans le septième arrondissement de Bangui.  Cet appelant inconnu, dans sa conversation avec la sœur du disparu, décrivait étonnamment les portraits des présumés auteurs de cet enlèvement. Évidemment, tout ça ne pourrait être qu’une distraction, selon une source policière.

Ainsi, le service de police, ainsi que la famille de monsieur Yafara Fernandez lancent un appel à témoin à la population banguissoise  pour que ce dernier soit retrouvé.

L’enquête est en cours.

 

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher