RCA : encore des morts sur le rang des FACA

Publié le 17 avril 2021 , 8:01
Mis à jour le: 18 avril 2021 1:31
    les soldats faca en patrouille à Bangui 3Les soldats FACA en patrouille dans les rues de Bangui, le 22 janvier 2021. Photo CNC

 

 

Bangui, République centrafricaine, samedi, 17 avril 2021, , 14:37:59 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Les FACA déplorent sur leur rang trois soldats tués et plusieurs autres blessés près de la frontière avec le Soudan. Le lieutenant Kabo et trois de ses hommes ont péri après une attaque des Missiria, un groupe armé soudanais, nocif et actif dans la région de Vakaga.

 

Il s’agit là des fantassins un lieutenant, un caporal et un homme de rang de deuxième classe. L’attaque a eu lieu hier aux environ de 16h. Les soldats blessés ont du battre en retraite jusqu’à gagner le soudan voisin. Ils y sont restés jusqu’à voir leur lieutenant rendre l’âme sous leur regard impuissant.

« Il est mort faute de soins, c’est une embuscade. On ne s’y attendait pas. Mais si on avait une équipe coordonnée, on pouvait  bien sauver la vie à notre lieutenant qui tenait la tête à l’ennemi. Il est mort en héros, parce que les moyens font défaut », a indiqué à CNC, un homme de rang à Birao.

Ce récit plein d’émotion renvoie à la responsabilité du chef suprême des armés. Faustin Archange Touadera sans le citer, les militaires au front ont bien décrié la responsabilité politique et managériale de Touadera et de la chaine de commandement de l’armée.

Le silence coupable du gouvernement devant les atrocités n’en est pas un. Les troupes sans moyens efficaces ont fait face comme ils peuvent lors de l’embuscade qui leur est tendue par ces hommes armés.

Les militaires attaqués se disent lâchés par le gouvernement. « Notre situation précaire sur le terrain ici est connu par l’état-major et donc le gouvernement. Mais ils ne veulent pas nous créer les conditions pour neutraliser les groupes armés. Même pour avoir notre PGA cela relève de miracle. Le nouveau slogan, c’est le patriotisme alors qu’on s’occupe bien des russes. Qu’est ce que tu veux », a indiqué un soldat légèrement blessé lors de cet affrontement.

Les soldats rwandais ont apporté leur soutien logistique à l’armée pour transférer les corps à Bangui pour que l’honneur militaire leur soit rendu dans les jours-ci.

Dans un communiqué laconique, l’état-major a fait un lien entre ces groupes d’assaillants avec la Coalition des Patriotes pour le changement.

  1. Yémbinalé

Journaliste rédacteur à CNC

— Alain Nzilo

Directeur de Publication
Corbeau News Centrafrique (CNC).

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher