RCA : embuscade de Besson, les 3 corps des FACA viennent de quitter Bouar, un quatrième mort est annoncé.

Publié le 22 juin 2020 , 3:46
Mis à jour le: 22 juin 2020 3:46
deux soldats faca en casques blindés militaires dans leur pickup en patrouille à Bangassou
Des soldats FACA en patrouille à Bangassou pour illustration. CopyrightCNC

Bouar, République centrafricaine, 22 juin 2020 (Corbeaunews- Centrafrique) –  officiellement, l’attaque de cette nuit contre une patrouille des soldats FACA sur l’axe Koundé-Besson, dans la préfecture de la Nana-Mambéré,  a fait 2 morts et 3 blessés. Or, des sources militaires interrogées par CNC parlent de 4 morts, 1 porté disparu et une dizaine des blessés.

 

L’annonce de la mort de ces trois vaillants soldats FACA, tombés sur le champ de bataille sur l’axe Koundé-Besson le jour de la fête des Pères,  est un énorme choc pour tous les Centrafricains, en particulier ceux de Bouar. D’après une source militaire, les corps de deux soldats FACA et du gendarme centrafricain tués lors de cette embuscade sont en cours du rapatriement vers Bangui. Mais un troisième mort est annoncé du côté des FACA, selon la même source.

En effet, lors de cette patrouille, les soldats FACA auraient utilisé le véhicule des USMS (unité spéciale mixte de sécurité). Le conducteur du véhicule, un maréchal de logis  de la gendarmerie nationale, est l’unique gendarme tué dans cette attaque. Tandis que les deux militaires centrafricains tués faisaient partie des forces spéciales de l’armée nationale. Plusieurs cas des blessés ont également été signalés dans le rang de l’armée nationale. Ils sont en cours de transfèrement sur Bangui par voie aérienne. Toutefois, deux sous-officiers FACA, qui faisaient partie de la patrouille attaquée par les combattants rebelles de 3R, n’ont pas fait de signes de vie depuis cette nuit, et l’un d’eux, grièvement blessé, est annoncé déjà pour mort, a-t-on appris de source militaire.

Affaire à suivre…

 

Gervais Lenga

Copyright2020CNC

 

 

Aucun article à afficher