RCA : élections présidentielles et législatives, le collectif des femmes leaders de Bocaranga, Ngaoundaye et koui interpelle la Minusca et la France

Publié le 7 janvier 2021 , 8:54
Mis à jour le: 7 janvier 2021 8:54
Des électeurs à l'école Bimbo, le 27 décembre 2020. Photo Fridolin NGOULOU
Des électeurs à l’école Bimbo, le 27 décembre 2020. Photo Fridolin NGOULOU

 

Bangui, République centrafricaine, jeudi, 7 janvier 2021, 14:42:48 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Dans une correspondance adressée au responsable des Nations unies et l’ambassadeur de France en RCA en date du lundi 6 janvier 2020, le  collectif des femmes leaders de la préfecture de Bocaranga, koui et Ngaouandaye ont interpellé les responsables des Nations unies et l’ambassadeur de la France en République centrafricaine   que le droit et devoir civique des citoyens doivent être respectés et remplit conformément à la constitution de notre pays. D’après elles,  ce droit a été  Curieusement  bafouillé jusqu’au point où les citoyens n’ont pas pu voter, ou remplir leur devoir civique le 27 décembre dernier.

À lire ci-dessous  leur correspondance adressée aux responsables des nations unies et l’ambassadeur de France en RCA.

 

 

Aucun article à afficher