RCA : élections 2020-2021, selon maître Nicolas Tiangaye, les membres de l’ÂNE sont dans le dispositif de fraude électorale de Touadera

Publié le 6 août 2020 , 4:52
Mis à jour le: 6 août 2020 4:52
Maître Nicolas Tiangaye Président de la Convention républicaine pour le progrès social CRPS et porte-parole de la COD-2020
Maître Nicolas Tiangaye, Président de la Convention républicaine pour le progrès social (CRPS) et porte-parole de la COD-2020, ci, le 03 août 2020 lors du point de presse de la synergie des forces vives de la nation à Bangui. . Photo CNC / Jefferson Cyrille Yapendé

 

Bangui, République centrafricaine, jeudi 06 août 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Le lundi 04 août 2020, Maître Nicolas Tiangaye, Président de la Convention républicaine pour le progrès  social (CRPS), un parti politique de l’opposition, membre de plateforme de coalition de l’opposition démocratique 2020), avait déclaré que les membres de l’autorité nationale des élections (ÂNE), sont dans le dispositif de fraude électorale au profit du président  Faustin Archange TOUADERA. Il a également déclaré que le chef de l’État a lamentablement échoué sur tous les plan durant ses quatre années passées à la magistrature suprême de l’État.

 

Processus électoral

Sur le processus électoral, le Président de CRPS, maître Nicolas Tiangaye  a déclaré que « techniquement, il est impossible d’organiser les élections générales d’ici le 27 décembre 2020. Il y’a donc une impérieuse nécessité pour l’ensemble des forces vives de la nation de se réunir, de se mettre autour de table. C’est une revendication nationale et internationale. Par ce que nous voulons que pour aller aux élections, que cela se fasse dans la paix. On ne va pas aux élections pour le plaisir d’aller aux élections… », a-t-il déclaré.

Écouter Maître Nicolas Tiangaye sur le processus électoral ci=dessous :

:

Bilan catastrophique

Dans sa déclaration devant la presse, le Président de CRPS maître Nicolas Tiangaye n’a pas manqué de faire un bref bilan du chef de l’État au pouvoir depuis 2016. D’après lui, le Président de la République a échoué dans la gestion de l’État.

« Il a un bilan qui parle contre lui. Il ne pourra pas tromper le peuple centrafricain, disant qu’il a réussi. Par ce quand il était arrivé au pouvoir, en 2016, 50% du territoire étaient occupés par les groupes armés aujourd’hui nous sommes à 80%. Il ne va pas dire que sur le plan sécurité qu’il a réussi. Sur le plan économique, social et de la  lutte contre le coronavirus, il ne peut pas dire aussi qu’il a réussi »,  a martelé le leader de CRPS, Maîttre Nicolas Tiangaye.

Écouter seulement maître Nicolas Tiangaye :

Aucun article à afficher