RCA : élection présidentielle 2020, le gouvernement projette d’instaurer un couvre-feu avant les décisions de la cour constitutionnelle

Publié le 13 novembre 2020 , 7:28
Mis à jour le: 13 novembre 2020 7:28

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 13 novembre 2020, 13:14:42 ( Corbeaunews-Centrafrique ). À trois semaines de la publication des listes définitives des candidats aux législatives et présidentielle par la cour constitutionnelle, le gouvernement entend fermer les établissements scolaires  durant plusieurs semaines, et instaurer un couvre-feu. Aussitôt, la peur et l’inquiétude s’emparent de la capitale.

 

Sous couvert de la lutte contre la pandémie du coronavirus, le gouvernement entend annoncer dans les prochains jours la fermeture des écoles ainsi que l’instauration d’un couvre-feu nocturne dans la capitale centrafricaine. Mais dans les différents arrondissements, le motif annoncé par le gouvernement ne passe pas. Nombreux considèrent cela  comme une option  militaire que le chef de l’État et son gouvernement préfère engager contre tous ceux qui tenteraient de contester  à tort ou à raison les listes définitives des candidats qui seront publiées par la cour constitutionnelle dans trois semaines.

Pour de nombreux Centrafricains, s’il y’a des  manifestations de contestations dans la capitale, ils auront probablement affaire aux blindés russes qui ne sont pas encore déployés dans les villes de province pour combattre les rebelles qui occupent plus de 85% du territoire national.

Au même moment,  au conseil des ministres, le chef de l’État exige également que la JMA (Journée mondiale de l’alimentation) soit célébrée en différé à Bossangoa avant les décisions de la cour constitutionnelle, c’est-à-dire avant 02 décembre 2020.

Affaire à suivre.

 

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher