RCA : deux morts et un blessé dans une embuscade contre une patrouille de la Minusca à Ndélé.

Publié le 17 mars 2020 , 2:23
Mis à jour le: 17 mars 2020 2:23
Un blindé des forces de la Minusca, en patrouille dans la ville de Ndélé, le 13 mars 2020. Photo CNC / Moïse Banafio.
Un blindé des forces de la Minusca, en patrouille dans la ville de Ndélé, le 13 mars 2020. Photo CNC / Moïse Banafio.

 

 

Ndélé (République centrafricaine ) – Les faits se sont produits ce dimanche 15 mars, à trois kilomètres à la sortie nord-ouest de la ville, sur l’axe de Birao. Les assaillants ont pris la fuite après plusieurs minutes d’échange des tirs avec les forces pakistanaises de la Minusca. Le bilan fait état d’au moins  deux morts et un blessé lors des échanges des tirs, a constaté sur place un journaliste du CNC.

 

Selon nos informations, les assaillants, qui ont tendu cette embuscade  contre une patrouille de la Minusca, conduite par une équipe du contingent pakistanais, à trois kilomètres de la ville de Ndélé, à la sortie nord-ouest sur l’axe Birao, ce dimanche 15 mars aux environs de 17 heures, sont bel et bien des éléments rebelles Goula du RPRC qui se sont positionnés aux alentours de la ville de Ndélé après leurs affrontements avec les rebelles du FPRC la semaine dernière.

Interrogée par CNC, une source militaire pakistanaise, basée  à Ndélé, explique qu’au moment de passage de leur patrouille à trois kilomètres de la ville.

Sur l’axe Birao, un homme en civil, sans armes,  est sorti de la brousse en leur faisant signe du stop.

Croyant à un appel de détresse, la patrouille s’est arrêtée à quelques mètres de l’homme. À leur grande surprise, des dizaines d’hommes lourdement armés sont sortis de la brousse et ont commencé à tirer sur eux. Après plusieurs minutes d’échanges des tirs, les assaillants se sont repliés, laissant derrière eux deux corps sans vie de leurs compagnons d’armes.

Du côté de la Minusca, on déplore un blessé qui est déjà transféré ce lundi à Bangui pour des soins appropriés.

Rappelons que le même jour de l’attaque, c’est-à-dire ce dimanche 15 mars,un soldat du contingent burundais de la Minusca a été tué par des miliciens Anti-Balaka dans la localité de Grimari, dans la préfecture de l’Ouaka, au centre de la République centrafricaine.

 

Moïse Banafio

Envoyé spécial du CNC à Ndélé

Copyright2020CNC.

Aucun article à afficher