RCA : des dizaines des personnes interpellées lors d’une opération de fouille dans le troisième arrondissement de Bangui

Publié le 13 septembre 2021 , 7:24
Mis à jour le: 13 septembre 2021 7:24

 

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 14 septembre   2021, 02:20:09 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Une centaine des éléments de forces armées centrafricains (FACA), appuyés par ceux de la gendarmerie  et de la police ont mené une opération de fouille systématique des maisons dans une partie du troisième arrondissement de Bangui. Selon la gendarmerie, une centaine des individus sans papier avaient été interpellés dont des étrangers de diverses nationalités étrangères.

Quartier KM5 dans le troisième arrondissement de Bangui. Copyright2019CNC.
Quartier KM5 dans le troisième arrondissement de Bangui. Copyright2019CNC.

 

Suite à de nombreux cas de braquage perpétrés dans les différents quartiers de la ville de Bangui ce dernier temps, les forces de l’ordre  ont lancé au mois de juin dernier une opération de fouille systématique de maisons dans les différents arrondissements de la capitale, y compris la commune de Bimbo et de Bégoua. Après le cinquième arrondissement, puis le huitième arrondissement, Bégoua et Bimbo, ce lundi 13 septembre, vers 4 heures et demie du matin, ces mêmes éléments de forces de l’ordre ont bouclé plusieurs quartiers du troisième arrondissement, notamment les quartiers Sénégalais, camerounais, Bibalé,  Yakité et Béarex, en un mot tous les quartiers qui se situent à gauche de la rue poussière qui quitte l’avenue de France jusqu’à l’avenue Barthélemy Boganda en traversant le marché KM5. Les opérations de fouilles menées dans ces quartiers par les forces de l’ordre ont permis de mettre la main sur plusieurs individus sans papier, des armes de guerre et des effets militaires.

Selon la gendarmerie, environ 138 personnes,  dont  15 étrangers  qui ont été interpellés au cours de ces opérations. D’après elle, les étrangers interpellés ont été mis à la disposition de la DST (Direction de la surveillance du territoire)  pour les formalités de rapatriement. Tandis que les nationaux sans papier ont été remis également à la DST pour  les papiers d’identité nationale.

D’après le chef d’État major adjoint de la gendarmerie, ces opérations leur ont permis de mettre la main sur une dizaine d’armes de guerre, mais également d’armes de fabrication locale, des grenades, des explosifs ainsi que des armes blanches comme des couteaux…. Selon lui, les opérations dans ce secteur se poursuivent  selon leur planification.

Rappelons que  les forces de l’ordre ont débuté en juin dernier ces opérations de fouille à la suite  de la montée des braquages  dans la capitale.

 

  1. Y. Ibrahim

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher