RCA : démenti de la direction générale de douanes  relatif au détournement de fonds  de la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et du PK 26

Publié le 23 février 2021 , 3:04
Mis à jour le: 23 février 2021 3:04
Le Directeur général des douanes Inamo Frédéric
Frédéric Inamo, Directeur général de la douane centrafricaine. Photo: Éric Ngaba. Copyright2018CNC.

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 23 février 2021, 00:43:46 ( Corbeaunews-Centrafrique ). La direction générale de la Douane et des Droits indirects a démenti jeudi avoir détourné de fonds de la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et celui du PK26 ainsi que la construction du logement du receveur de Béloko, comme avait publié le journal en ligne « Corbeaunews-Centrafrique » dans son article intitulé «.

Le Directeur général de la Douane Théodore Frédéric Inamo désapprouvé par ses collaborateurs suite à la présentation de son rapport truffé

« .

 

Dans une mise au point, la direction générale de la douane et des droits indirects a qualifié de « faux »les allégations selon lesquelles  « le Directeur Général de la Douane Théodore Frédéric Inamo aurait détourné  beaucoup de fonds relatifs à la construction des nouveaux bâtiments de la douane centrafricaine  ».

Ainsi, la direction générale de la douane tient à rappeler que la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et du PK26 ainsi que  celle du logement du receveur de Béloko relève du domaine de l’État centrafricain. Ceci dit, il y’a une certaine procédure et réglementation qui encadre les passations de marchés publics en République centrafricaine, qui est par ailleurs gérée par le ministère des Travaux publics.

S’agissant de vol et détournement des fonds évoqué dans l’article du CNC, il y’a lieu de rappeler que les services de douane ne sont pas comme à l’époque de la transition ou ses recettes sont trimbalées dans des sacs avant son arrivée au trésor public. Maintenant, tous les services sont informatisés, et les recettes sont bancarisées. Donc on ne voit pas par quel moyen le DG de la douane Théodore Frédéric Inamo pourrait-il les détourner à des fins personnelles.

Par ailleurs, la direction générale de la douane affirme qu’à ce jour, seul le travail extra légal (TEL)qui n’est pas informatisé, car c’est une prestation effectuée par la douane, particulièrement les missions de visite de vérification, de surveillance ainsi que toutes opérations qui se rattache aux opérations de douane,  et qui est facturée aux usagers de cette administration.

Partant, la direction générale de la Douane relève des incohérences flagrantes quant aux montants des recettes douanières auxquelles CNC avaient publiées dans son article. Elle affirme par ailleurs que  les recettes de l’année 2018, 2019 et 2020 sont :

  • PRÉVISION DOUANIERE 2020: 51 771 213 000 CFA
  • REALISATION AU 31 DÉCEMBRE 2020: 58 714 135 741 CFA

DONT

REPARTIE COMME SUIT :

RECETTES DE BANGUI : 15 591 336 556 CFA

FISCALITÉ PÉTROLIÈRE : 25 331 207 962 CFA

GCT DOUALA : 13 470 056 586 CFA

LES PROVINCES : 4 321 534 637 CFA

SOIT :

113,41%

RECETTES D’ORDRE 2020 : 71 811 214 541 CFA

TABLEAU COMPARATIF DES RECETTES DOUANIERES

2018  =                                              36 439 264 364CFA

RP = 9 036 189 581

RGR= 4 838 061 687

AEROPORT= 3 192 573 606

RCPD= 190 938 397

FICALITE PETROLIERE = 19 181 501 093

2019  =                                              39 254 944 785 CFA

RP = 9 142 591 492

RGR= 5 069 692 390

AEROPORT= 3 190 357 956

RCPD= 414 637 133

FICALITE PETROLIERE = 21 437 665 814

 

Par CNC

Aucun article à afficher