RCA : Déclaration de la Directrice exécutive de l’UNFPA, le Dr Natalia Kanem à l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire

Publié le 19 août 2020 , 2:26
Mis à jour le: 19 août 2020 2:26
docteur Natalia Kanem directrice exécutive de la UNFPA CAR
Docteur Natalia Kanem, directrice exécutive de l’UNFPA-CAR

 

 

19 août 2020

 

Célébrer les héros de la vie réelle qui se battent contre la COVID-19, les crises et les désastres

 

Déclaration de la directrice exécutive de l’UNFPA, le Dr Natalia Kanem, à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire

 

Sauver des vies n’a jamais été aussi difficile.

 

L’année dernière, les attaques contre les travailleurs humanitaires ont dépassé tous les précédents records, avec centaines de travailleurs humanitaires agressés, blessés, kidnappés ou tués.

Cette année, les menaces pesant sur le personnel de santé s’intensifient dans le contexte de la pandémie COVID-19. Non seulement les travailleurs de la santé sont exposés au coronavirus mortel, mais ils subissent également une vague de violence croissante, les attaques étant motivées par la peur et la désinformation.

Malgré cette montée de la violence et de la maladie, ces véritables héros humanitaires ne sont pas découragés. Partout dans le monde, des milliers de personnes relèvent le défi du travail humanitaire dans leurs communautés.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, l’UNFPA commémore les personnes blessées ou tuées dans l’exercice de leurs fonctions et rend hommage à ceux qui continuent à apporter un soutien et une protection vitale aux personnes qui en ont le plus besoin.

Nous rendons hommage aux médecins, infirmières et sages-femmes qui risquent leur propre vie pour aider les femmes enceintes pendant l’accouchement. Nous rendons hommage aux conseillers et aux travailleurs sociaux qui apportent un soutien aux survivants de la violence basée sur le genre, qui s’est aggravée sous l’effet de COVID-19. Nous rendons hommage aux femmes et aux jeunes leaders qui défendent fermement les droits de l’homme et la dignité des intervenants humanitaires de première ligne. Et nous reconnaissons la dette extraordinaire qui est due à tous les travailleurs de la santé qui continuent à servir au milieu d’une pandémie qui a fait plus de 750 000 victimes.

A l’UNFPA, nous reconnaissons également les risques accrus auxquels sont confrontés les femmes humanitaires et les professionnels de la santé. Les femmes représentent environ 70 % du personnel des services sociaux et de santé, où elles sont plus susceptibles d’être confrontées à des conditions de travail dangereuses et à un accès inégal aux équipements de sécurité et au soutien. Nous savons que la défense de la santé et des droits sexuels et reproductifs et de l’égalité des sexes présente également de sérieux risques, et que les menaces, les agressions et les meurtres se multiplient pour les militantes des droits humains.

Nous sommes inspirés par le personnel et les partenaires de l’UNFPA qui surmontent des obstacles sans précédent pour fournir une assistance aux personnes touchées par les crises humanitaires dans plus de 60 pays, y compris celles qui se sont retrouvées dans un besoin extrême résultant de la COVID-19. Alors que nous travaillons avec les gouvernements et nos partenaires pour atteindre zéro besoin non satisfait en matière de planification familiale, zéro décès maternel évitable et zéro violence basée sur le genre et pratiques néfastes telles que le mariage d’enfants et les mutilations génitales féminines, nous demandons également zéro attaque contre les travailleurs humanitaires, les civils et les infrastructures civiles, y compris les écoles, les hôpitaux et les cliniques de santé.

 

Nous vivons dans un monde où les héros ne portent pas de capes, mais où beaucoup portent des masques et des boucliers (faciaux). Ils protègent la vie de ceux qui donnent la vie. Ils entendent les appels au secours et soutiennent les femmes et les jeunes filles dans le besoin. Ils sont surhumains dans leur persévérance et leur compassion, et dans leur espoir qu’ensemble, nous pouvons parvenir à un monde meilleur pour tous.

 

Aucun article à afficher