RCA : combat de Ndélé, le MPC « condamne avec véhémence ces actes barbares et indignes ».

Publié le 1 mai 2020 , 10:46
Mis à jour le: 1 mai 2020 10:46
Le chef rebelle Mahamat Alkatim du MPC
Mahamat Alkatim, chef d’État major du MPC.

 

Communique de presse du MPC relatif aux
attaques de la ville de Ndele.

 

Depuis le 21 Avril 2020, la ville de Ndele a été attaquée par les ennemis de la république composés des fils bien connus de la région de Bamingui-Bangoran et celle de la Vakaga.

L’ennemi n’est pas loin, ni ailleurs, il est de la maison avec de tentacules et des racines belliqueuses à Bangui. Ces attaques honteuses et haineuses ont provoqué plus de 25 morts et plusieurs blésés parmi les vaillantes populations de Ndele. Ils sont innocents, plus innocents de voir des bébés tombés sous leurs balles meurtrières.

Le MPC fidèle et attaché à l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation (APPR/RCA) condamne avec véhémence ces actes barbares, indignes de leurs auteurs et demande au gouvernement de tout mettre en œuvre pour traquer ces auteures et de les traduire devant la justice.

Le MPC voudrait profiter de l’occasion pour attirer l’attention du gouvernement de tout mettre en œuvre pour exécuter les recommandations de l’APPR/RCA notamment l’exécution des opérations des USMS car, depuis au retour de l’APPR/RCA de KHARTOUM les opérations des USMS ne sont pas opérationnelles dans le cadre de la consolidation de la paix, le cas de la situation de Ndele en est une illustration de ce manquement.

Le MPC en appelle à la responsabilité du gouvernement, des facilitateurs et des garants de l’accord en vue de mettre tout en œuvre pour accélérer les opérations des USMS afin de garantir la paix en Centrafrique et permettre la libre circulation des biens et des personnes.

Les MPC adressent toutes ces condoléances aux familles attristées.

 

Le Général Mahamat Alkatim

 

Aucun article à afficher