RCA : Bria, arrivée massive des mercenaires tchadiens au rang du FPRC

Publié le 11 juillet 2020 , 6:15
Mis à jour le: 11 juillet 2020 6:20
deux-rebelles-du-fprc-sur-une-moto-dans-la-ville-de-bria-corbeaunews-centrafrique
Des combattants rebelles du FPRC sur une moto à Bria. Crédit photo : Moïse Banafio / CNC.

 

 

Bria, République centrafricaine, 11 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). À bord des motos, ces mercenaires sont venus discrètement du Tchad depuis deux semaines. Ils ont été accueillis et logés à la résidence  du général du FPRC Aba-Tom.

 

Selon une source sécuritaire locale interrogée par CNC, ces mercenaires tchadiens auraient été recrutés par le général tchadien Aba-Tom , nouveau commandant militaire du FPRC (Front populaire pour la renaissance de Centrafrique) de la région de Haute-Kotto.

Nommé il y a trois semaines en remplacement du général Hissen Damboucha, le général tchadien Aba-Tom n’avait pas d’élément de confiance au sein de l’appareil du FPRC à Bria. À ce titre, il aurait fait appel à ses compatriotes mercenaires tchadiens venus du Tchad pour protéger « son régime ». Selon un constat observé sur le terrain ce dernier temps, même les Tchadiens vendeurs du thé dans le marché sont devenus du jour au lendemain combattants du FPRC.

Rappelons que le colonel Hamat Mounir, ancien commandant de zone du FPRC à Bria, a également été remplacé par son compatriote centrafricain Moustapha Koromi, un autre colonel du FPRC, et  ancien homme de main du  général Damboucha.

Jointe au téléphone, une source officielle locale estime que le nombre des mercenaires tchadiens qui sont arrivés depuis deux semaines à Bria pourrait atteindre une centaine, pendant qu’à Ndélé, l’opération du désarmement des combattants du FPRC vient de s’achever avec succès, selon les organisateurs.

 

Moïse Banafio

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher