RCA : Bouar, la barrière de Yolé occupée par les rebelles

Publié le 20 décembre 2020 , 11:54
Mis à jour le: 20 décembre 2020 12:07
Centre-ville de Bouar, le 12 juin 2020. Photo CNC / Gervais Lenga
Centre-ville de Bouar, le 12 juin 2020. Photo CNC / Gervais Lenga

 

Bangui, République centrafricaine, dimanche, 20 décembre 2020, 17:43:11 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Située à l’entrée de la ville de Bouar sur l’axe Béloko, la barrière mixte de Yolé vient d’être récupérée par des rebelles lourdement armés de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) ce dimanche 20 décembre.

 

Alors que le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, candidat à sa propre succession pour un second mandat, lors de son meeting électoral samedi au stade 20 000 places à Bangui, avait clairement indiqué devant ses partisans que les élections groupées du 27 décembre prochain auront bien lieu à la date indiquée par l’autorité nationale des élections dans son chronogramme, la situation sécuritaire sur le terrain est de plus en plus inquiétante.

Pendant ce temps, à Bouchia, dans la préfecture de la Lobaye, la présence des rebelles de la CPC a été signalée dans la ville, et les mercenaires russes de la société Wagner sont venus vers 12 heures installer leur checkpoint à l’entrée de la ville sur l’axe Mbata.

Vers 16 heures, à Bouar, le checkpoint des forces de l’ordre à l’entrée de la ville sur l’axe Béloko a été occupé par les rebelles sans aucune résistance des soldats FACA qui ont pris tout simplement la fuite vers le séminaire avant de prendre le chemin de la brousse.

Au même moment, à Bangui, le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA se réjouit  de l’arrivée des nouveaux mercenaires russes et rwandais habillés en gendarmes centrafricains qui sont actuellement basés à l’école nationale de police au PK10.

Affaire à suivre.

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher