RCA : Bohomesse Bruce Kaga-Varot, un expert en faux papiers recruter discrètement au sein de l’ÂNE

Publié le 8 septembre 2020 , 1:52
Mis à jour le: 8 septembre 2020 1:52
Bohomesse Bruce Kaga-Varot
Monsieur Bohomesse Bruce Kaga-Varot

Bangui, République centrafricaine, mardi 8 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique). Monsieur Bohomesse Bruce Kaga-Varot, dont le niveau scolaire ne dépasse guère la primaire, a été recruté discrètement par l’autorité nationale des élections (ÂNE). Un expert en faux papiers pour les uns, un génie pour les autres, quelles fonctions occupe-t-il exactement au sein de cette Institution électorale censée être indépendante ? Enquête spéciale du CNC.

 

L’autorité nationale des élections (ÂNE) a annoncé que les élections présidentielles et législatives auront lieu fin décembre 2020. Le premier tour est fixé au 27 décembre de cette année, tandis que le second, si nécessaire, aura lieu le 14 janvier 2021. Cependant, les opérations d’enrôlement des électeurs, qui ont débuté depuis le mois de juin, se poursuivent encore dans les villes de province. Pendant ce temps, des voix s’élèvent de partout pour dénoncer des fraudes dans le processus, notamment la distribution aux citoyens étrangers, mais également à certains compatriotes centrafricains, dont des mineurs, des faux actes de naissance afin qu’ils puissent s’inscrire sur la liste électorale en toute tranquillité.

Le MCU, ainsi que le gouvernement, accusés par la population centrafricaine d’être à l’origine de cette pratique frauduleuse, démentent catégoriquement ces allégations. Mais depuis deux semaines, à notre grande surprise, notre bureau d’analyse et d’investigation, en charge de mener l’enquête sur ce soupçon de fraude que l’autorité nationale des élections semble complètement ignorer malgré de nombreux appels des forces vives de la nation, découvre que monsieur  Bohomesse Bruce Kaga-Varot, un expert en fabrication des faux documents officiels, a été recruté au sein de l’autorité national des élections.

Domicilié au quartier Fouh dans le quatrième arrondissement de Bangui, Monsieur Bohomesse Bruce Kaga-Varot, d’après notre investigation, serait le principal auteurs de la fabrication de ces faux documents de naissance, distribués partout sur le territoire national aux citoyens centrafricains et étrangers.

Mais la question qu’on se la pose est de savoir si c’est vraiment nécessaire de recruter Monsieur Bohomesse Bruce Kaga-Varot au sein de l’ÂNE afin qu’il puisse monter et distribuer ses faux documents ?

La réponse est non. Sa mission au sein de l’ÂNE, d’après notre enquête,  serait exclusivement réservée à la falsification  des procès-verbaux électoraux. Il sera chargé d’imiter les signatures des représentants des partis politiques dans les bureaux de vote à l’intérieur du pays, ou encore dans la capitale Bangui. Et ce n’est pas tout. Certains proches de monsieur Bohomesse Bruce Kaga-Varot nous ont expliqué discrètement que sa mission serait aussi de fabriquer de faux récépissés d’identité nationale qui seront distribués aux faux électeurs lors du vote. Une énorme fraude qui se prépare avec la complicité avérée de l’ÂNE.

Joint au téléphone, un responsable de l’ÂNE n’ap pas souhaiter commenter l’affaire.

Affaire à suivre.

 

Gisèle Moloma

Journaliste politique et d’enquête

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

 

Aucun article à afficher