RCA : blocage de circulations à Zoukombo, les transporteurs camerounais menacent.

Publié le 11 mars 2019 , 8:15
Mis à jour le: 11 mars 2019 8:15

 

 

Bangui )CNC) – dans une correspondance envoyée à l’Ambassade de la République centrafricaine au Cameroun, la Confédération générale des syndicats des transports du Cameroun (Cgstc) dénonce avec vigueur les conditions dans lesquelles les transporteurs camerounais sont bloqués depuis plusieurs jours dans la commune de Zoukombo par les rebelles du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC)).

 

Selon le journal camerounais investir au Cameroun, les transporteurs camerounais n’excluent plus l’hypothèse de ne plus ravitailler la capitale centrafricaine Bangui à cause du blocage de Zoukombo qui n’a que trop duré.

Pour le Président de la Confédération générale des syndicats des transports du Cameroun (Cgstc) Pierre Nyemeck, auteur de ladite correspondance selon le journal investir au Cameroun, des situations similaires sont régulièrement le lot des camionneurs camerounais dans cette partie de la République centrafricaine, avec le florilège de préjudices économiques que cela entraîne, y compris des pertes en vies humaines, sans réparation quelconque.

Par ailleurs, le Président de la CGSTC Pierre Nyemeck, qui dit avoir eu des informations concordantes que les frais d’escorte de 50 000 francs CFA payés au Bureau d’affrètement routier centrafricain par chaque transporteur à destination de Bangui serviraient au financement et à l’entretien de groupes terroristes.

Une information gravissime qui mérite une enquête parlementaire et le Président du BARC Sani Yalo va devoir s’en expliquer.

 

 

Copyright2019.