RCA : Birao, les rebelles du  FPRC se trouvent à seulement 2km.

Publié le 14 février 2020 , 11:52
Mis à jour le: 14 février 2020 11:52
les électeurs devant un bureau de vote à Bangui le 31 mars 2016
Un renfort du FPRC à Bria. CopyrightCNC

 

Birao (République centrafricaine ) – Le combat est intense, et le FPRC ( Front populaire pour la renaissance de Centrafrique ) semble tenir son avancée sur le terrain face au MLCJ ( mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice ) . Des sources concordantes indiquent que le FPRC serait à la porte de Birao, bouclant au passage complètement la ville qui risque de tomber.

 

Les premiers combats, signalés dans la localité de Kafawa, située à sept kilomètres à l’entrée de Birao, faisaient au moins une dizaine des morts. Mais le MLCJ, dont les principaux combattants auraient quitté le village Kafawa quelques heures plutôt pour rentrer à Birao, laissant derrière eux que des combattants mineurs, n’a pas pu tenir face à l’offensive du FPRC

D’après un officier rebelle du CNDS qui a participé au combat au côté du FPRC, joint au téléphone, reconnaît que ses hommes se sont introduits imprudemment au village Katawa, contrôlé par le MLCJ avant d’être pris en étau. Six ont été tués, mais les renforts qui arrivent sur place leur ont permis de mettre en déroute les rebelles du MLCJ avant de s’emparer de Kafawa et progresser jusqu’à la porte de Birao.

Pendant ce temps, à Ndélé, chef-lieu de la préfecture de Bamingui-Bangoran, un renfort des mercenaires soudanais du FPRC sont arrivés massivement dans la ville, faisant peur à la population civile qui redoute une possible violence dans la ville, comme à Bria où les violences entre les groupes armés se font désormais sur des chantiers miniers dans des localités environnantes de la ville.

 

 

Aucun article à afficher