RCA : Bambari, une moto taximan égorgé, sa moto emportée par les assaillants.

Publié le 1 juin 2020 , 6:26
Mis à jour le: 1 juin 2020 6:26
Une patrouille mixte Minusca et forces de sécurité intérieure à Bambari en 2017. Crédit photo : Bertrand Yékoua / CNC.
Une patrouille mixte Minusca et forces de sécurité intérieure à Bambari en 2017. Crédit photo : Bertrand Yékoua / CNC.

 

Bambari (Corbeaunews-Centrafrique) – Le corps de la victime a été retrouvé ce lundi 1er juin à 4 kilomètres de Bambari sur l’axe Kouango. On ignore les raisons de cet assassinat sordide, mais une enquête a été ouverte au parquet de Bambari pour homicide.

 

Selon les premiers éléments d’informations recoupées par CNC, les faits se sont produits dans la nuit du dimanche à lundi 1er juin alors que la jeune moto taximan se dirigeait vers la sous-préfecture de Kouango quand il a été intercepté par les assaillants à 4 kilomètres de Bambari, non loin du pont Busc. On ignore les intentions réelles des présumés criminels au moment des faits, mais la jeune moto taximan a été retrouvé ce dimanche matin égorgé, et sa moto emportée par les assaillants.

Selon le témoignage de certains habitants des villages situés non loin du lieu de la scène, l’assassinat de cette jeune moto taximan n’est pas la première du genre dans le secteur : « ici, sur cet axe Bambari-Kouango, on peut te tuer facilement à cause de ta moto ou  de l’argent. On ne peut rien faire, le gouvernement doit nous aider à mettre de l’ordre dans le coin », ont-ils déploré.

Selon les informations du CNC, une enquête a été ouverte pour assassinat au premier degré, et l’enquête est en cours à la gendarmerie de Bambari.

Pour l’heure, les présumés auteurs de ce crime sont dans la nature, et leurs identités ne sont toujours pas connues.

 

Bertrand Yékoua

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher