RCA : Bambari, la situation sécuritaire reste confuse dans des localités aux alentours

Publié le 26 février 2021 , 7:38
Mis à jour le: 26 février 2021 7:38
5 combattants de la seleka avec leurs armes
Les combattants rebelles de l’UPC.

 

Bambari, République centrafricaine, vendredi, 26 février 2021, 13:34:20 ( Corbeaunews-Centrafrique ). À Bambari, chef-lieu de la préfecture de l’Ouaka, la ville est calme au centre, mais la situation sécuritaire reste confuse eaux alentour.  Les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), qui se battent en retraite face aux soldats FACA et leurs alliés, ont commis des exactions sur les populations civiles . Les scènes de braquages sont menai courante, et les habitants sont également privés de la liberté d’aller et de venir.

 

Si les activités se déroulent normalement à Bambari, la situation reste volatile dans les localités environnantes. Les habitants de Ngakobo, Alindao, Bokolobo,  Kouango et plusieurs villages environnants vivent sous la domination des rebelles du CPC. Des cas de vol à main armée sont régulièrement enregistrés sur les axes menant à ces villes. Les habitants, constitués en partie des cultivateurs, ne peuvent pas aller au champ par peur de croiser des malfrats. Du coup, la situation humanitaire devient alarmante.

Les éléments du CPC, selon des sources bien introduites, ont modifié leur mode d’action.

Chassés de Bambari, ils prennent leur revanche dans les zones ou les forces armées centrafricaines et leurs alliés sont absents.

Pendant ce temps, les Casques bleus de la Minusca, qui sont présents à Ngakobo et Kouango, mais leur présence, selon les populations contactées, sont bien spécifiques. D’une part, ils sécurisent les usines, et d’autre part, ils assurent la sécurité dans les sites des déplacés.

De Ngakobo, en passant par Alindao, Bokolobo, Kouango et les zones environnantes,  les habitants vivent dans la peur et demandent aux forces coalisées du gouvernement de poursuivre leurs opérations à quelques jours de l’ouverture de la campagne électorale pour les législatives du 14 mars 2021.

 

  1. Y. Ibrahim avec la RNL

Journaliste rédacteur

Tel : 70 13 39 97

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher