RCA : axe Bocaranga – Bouar bloqué, les 3R auraient miné le pont  de Moumdji

Publié le 1 octobre 2020 , 11:32
Mis à jour le: 1 octobre 2020 11:32
Village Loura à Bocaranga. CopyrightCNC.

 

Bocaranga, République centrafricaine, Jeudi, 01 octobre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique). Situé à 3 kilomètres du village Makozi Wali, qui est à son tour à 25 kilomètres de Bocaranga sur l’axe Bouar, le pont de Moumdji serait miné par les éléments rebelles de 3R, selon des sources sécuritaires locales.

D’après les mêmes sources, c’est dans la nuit du dimanche à lundi 28 septembre que les rebelles auraient procédé aux opérations de sabotage ( minage ) du pont de Moumdji, bloquant ainsi les circulations à deux sens sur cet important axe routier reliant la préfecture de la Nana-Mambéré  à celle de l’Ouham-Péndé.

Ainsi, depuis lundi, tous les véhicules en provenance de Bouar, ou de Bocaranga sont obligés de descendre leurs passagers ainsi que leur cargaison au niveau du pont Moumdji et faire un demi-tour.

Le comble de tout, ce sont maintenant les rebelles eux-mêmes qui cherchent à aider certains passagers et motocyclistes à traverser la rivière de Moumdji moyennant  un frais.

Pour l’heure, aucune réaction de la part des forces de défense nationale ainsi que de la Minusca qui sont d’ailleurs basées à Bocaranga, située à seulement 28 kilomètres du lieu de la scène.

Affaire à suivre.

 

Par Florentine Maïguélé

Journaliste, correspondante du CNC à Bocaranga

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp :+1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher