RCA : attaque des positions des soldats de l’armée nationale à Ndim, les Casques bleus à la rescousse des FACA

Publié le 23 juin 2021 , 9:09
Mis à jour le: 24 juin 2021 12:21

Bangui, République centrafricaine, jeudi, 24 juin 2021 ( Corbeaunews – Centrafrique ). Ce mercredi 23 juin, à Ndim, dans la sous-préfecture de Ngaoundaye, une attaque violente des rebelles de 3R, membre de la coalition des patriotes pour le changement (CPC)  contre les positions des soldats de l’armée nationale a secoué la ville durant plusieurs minutes, poussant les soldats FACA a replié dans la base des Casques bleus qui sont aussitôt intervenus pour repousser l’attaque, a constaté sur place un journaliste du CNC dans la localité.

Les combattants des 3R sur leurs motos avec des armes
Les combattants des 3R sur leurs motos avec des armes

 

24 heures après l’attaque de la position de l’armée nationale  ayant conduit à la prise d’otage de plusieurs militaires de l’armée nationale dans le village centrafricain de kina, à la frontière avec le Cameroun, les positions de l’armée nationale dans le village Ndim, mais également à Man sont désormais dans le viseur des rebelles de 3R, membres du CPC.

Alors que les rebelles ont lancé depuis lundi un ultimatum aux éléments des forces armées centrafricaines de quitter la ville de Ndim et de Man sous 48 heures, ce mercredi matin, ils ont décidé d’attaquer les positions des éléments des forces armées centrafricaines à Ndim. Ils étaient venus en masse, selon les habitants de ce village. L’attaque a duré plusieurs minutes, et les soldats FACA, qui n’avaient pas reçu des renforts, se sont repliés dans la base des Casques bleus Bangladesh qui sont aussitôt intervenus pour repousser l’attaque et libérer la ville.

Selon des sources locales, les rebelles sont toujours dans les environs de la ville, poussant les habitants à s’inquiéter davantage pour leur sécurité.

Par ailleurs, à Man, les soldats FACA qui sont positionnés dans la ville ont aussi quitté leur position pour regagner la base de la Minusca après l’ultimatum des 3R.

Rappelons qu’après le départ des mercenaires russes et syriens de la société Wagner de la ville de koui, de Ngaoundaye  puis de Mang, les rebelles de 3R ont désormais gonflé leurs muscles sur les soldats FACA qui n’ont pas de couverture aérien, et des moyens militaires suffisants pour faire face aux rebelles.

Le bilan provisoire fait état d’un léger blessés dans le rang des FACA.

 

Copyright2021CNC

Aucun article à afficher