RCA : arrivée des soldats FACA et leurs alliés russes à Paoua

Publié le 6 mars 2021 , 4:44
Mis à jour le: 6 mars 2021 4:44
Ville de Paoua. AFP

 

Paoua, République centrafricaine, samedi, 6 mars 2021, 10:34:44 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Les soldats FACA et leurs alliés russes, basés à Bozoum, ont mené ce vendredi 5 mars une opération  contre plusieurs positions rebelles de la COALITION DES PATRIOTES POUR LE CHANGEMENT sur l’axe Bozoum Paoua, une voie routière principale pour le ravitaillement de la capitale aux produits champêtres. Ils sont arrivés hier dans la ville de Paoua, à une centaine de kilomètres de Bozoum, suscitant l’inquiétude de la population locale.

 

Selon des sources sécuritaires, les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), qui ont abandonné leurs positions dans la ville de Bozoum face aux forces gouvernementales, , se sont repliés dans la périphérie de la ville, notamment sur l’axe Paoua, mais également de Bocaranga, menant des activités subversives  .

Mais face à l’inquiétude de la population qui ne cesse d’appeler à l’aide le gouvernement, les militaires de l’armée nationales, appuyées par les mercenaires russes de la société Wagner ont décidé de mener une opération sur l’axe Bozoum Paoua, avant de poursuivre sur celui de Bocaranga.

C’est ainsi que ce vendredi matin, ils ont pris la destination de Paoua, cherchant à détruire les positions  des rebelles sur cet axe. Chose faite, ils sont arrivés vers 14 heures à Paoua, mais leurs actes perpétrés dans la ville inquiètent la population locale.

Dès leur arrivée, ils ont ordonné à un employé de l’ONG internationale DRC de leur céder sa maison avant de confisquer les cabris et poulets des particuliers qui constituent leur nourriture  dans la journée. C’est d’ailleurs ce qu’ils ont l’habitude de le faire dans toutes les villes qu’ils ont repris dans le pays.

Pour l’heure, à Paoua, les jeunes évitent soigneusement de sortir aux abords de la route par crainte  d’être pris pour un milicien Anti-Balaka par les Russes.

Notons que les mercenaires russes, quelques mois après leur arrivée en Centrafrique,  une partie a été déployé depuis deux ans avec les soldats FACA dans la ville de Paoua  avant de quitter au moment de l’attaque de la capitale.

 

Par G Bobérang

Correspondant du CNC à Paoua

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher