RCA : Ali Darassa appelle les hommes politiques à œuvrer pour le bien des Centrafricains.

Le Chef rebelle Ali Darassa présente ses voeux à la nation centrafricaine le premier janvier 2020. Crédit photo : UPCet son garde du corps
Le Chef rebelle Ali Darassa présente ses voeux à la nation centrafricaine le premier janvier 2020 depuis la ville de Ndassima,dans la Ouaka . Crédit photo : UPC

 

 

Bangui (République centrafricaine) – Le général Ali Darassa, coordinateur  et chef d’état-major de l’UPC (Unité pour la paix en Centrafrique),  a adressé ses vœux à la nation centrafricaine ce mercredi 1er janvier 2020.

 

C’est aussi une occasion pour le patron de l’UPC de revenir sur les derniers événements survenus au quartier KM5 (PK5), dans le troisième arrondissement de Bangui,  dans lesquels il condamne fermement et compatit avec les familles endeuillées, tout en exhortant les parties prenantes à dialoguer pour retrouver le chemin de la réconciliation.

Tout en gardant un œil sur les actualités du moment en République centrafricaine, le général de l’UPC en profite pour exhorter les responsables politiques centrafricains à

ci-dessous l’extrait de ses vœux à la nation centrafricaine :œuvrer pour le bien de leurs concitoyens en cette année électorale.

 

VŒUX DE CHEF D’ÉTAT-MAJOR DE L’UPC À LA NATION CENTRAFRICAINE

 

L’unité pour la paix en Centrafrique (UPC), par la voix de son Coordinateur et chef d’État major, le général d’armée Ali Darassa, adresse à toute la population centrafricaine ses vœux les plus sincères pour l’année 2020.

L’UPC condamne fermement les événements survenus ces derniers jours dans le troisième arrondissement de la capitale, compatis avec les familles endeuillées enjointes les parties prenantes à dialoguer pour retrouver le chemin de la réconciliation.

En cette année électorale qui s’annonce, le général d’armée Ali Darassa appelle les responsables politiques à œuvrer pour le bien des Centrafricains et à se détourner des tentations populistes et propices aux divisions, ennemies de la paix à laquelle aspirent les fils et filles du pays.

Le général Ali Darassa en appelle également aux médias afin d’informer la population sans parti-pris et de se préserver des brûlots incendiaires qui pour autant qu’ils puissent être justifiés, ne sèmeront que discord et trouble supplémentaires. Toute manipulation ne peut qu’alimenter la crise dont la Centrafrique a du mal à s’extraire. Les filles et fils du pays aspirent aujourd’hui plus que jamais, à vivre en paix et dans l’unité d’une nation rassemblée.

Le Coordinateur chef d’État major de l’UPC, le général d’armée Ali Darassa espère que les parties signataires de l’accord politique de paix et de réconciliation (APPR)poursuivront leur progression ensemble dans le respect de leur engagement, sous le régard de la communauté nationale et internartionale, en permettant au pays de retrouver la paix que les centrafricains méritent.

Vive la Centrafrique apaisée, vive la paix.

 

Fait à  Ndassima, le 1er janvier 2020

Le coordinateur militaire, chef d’État major de l’UPC

Général D’armée Ali Darassavoeux du chef rebelle ali darassa pour l'année 2020