RCA : à Bangassou, Jean-Pierre Lacroix rend hommage aux « artisans au quotidien de la paix »

Publié le 15 avril 2019 , 5:49
Mis à jour le: 15 avril 2019 5:49
Jean-Pierre LACROIX en visite dans une radio communautaire à Bangassou. CopyrightMINUSCA.

 

 

« A Bambari et Bangassou, villes symboles à plus d’un titre, nous avons rencontré les artisans au quotidien de la paix. Les jalons qu’ils posent sont essentiels pour l’appropriation locale de l’accord de paix en République centrafricaine », a déclaré Jean-Pierre Lacroix.

Le chef des Casques bleus qui fait partie d’une délégation conjointe des Nations Unies, de l’Union africaine et de l’Union européenne qui visite le pays jusqu’au 18 avril, a souligné la nécessité de soutenir le processus de paix.

«J’ai eu l’immense plaisir de voir à Bangassou le merveilleux travail de nos Casques bleus des Nations Unies en RCA et de rencontrer les officiers de la Police des Nations Unies en République centrafricaine », a déclaré Jean-Pierre Lacroix, qui a rendu hommage au travail de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA).

Le soutien aux processus de paix est au cœur de chacune de nos opérations de paix – Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de paix

« Le soutien aux processus de paix est au cœur de chacune de nos opérations de paix », a-t-il ajouté.

Dans les deux villes situées à l’est de la capitale, Bangui, le chef des opérations de paix a participé à l’inauguration des mécanismes locaux de mise en œuvre de l’accord de paix et d’une unité mixte de sécurité.

Plus particulièrement à Bangassou, le Secrétaire général adjoint a pris part, en présence des autorités politiques et religieuses, au lancement de la Caravane de la paix vers Bangui, qui constitue, selon lui, une « illustration de la dynamique de la Caravane de paix en cours en RCA malgré les défis ».

Un officier de police du Togo mène une évaluation conjointe de la situation sécuritaire à Bangassou, dans l’est de la République centrafricaine.

Le chef des Casques bleus a également souligné l’importance de la radio communautaire à Bangassou, qui a été réhabilitée avec le soutien des Nations Unies. Selon lui, elle a « un grand rôle à jouer pour une appropriation des efforts de paix et de réconciliation au niveau local. Il faut passer le message, l’heure de la paix est venue », a-t-il affirmé.

Outre Jean-Pierre Lacroix, la délégation conjointe qui visite la RCA jusqu’au 18 avril comprend le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Smaïl Chergui, et le Directeur Afrique au sein du Service de l’action extérieure de l’Union européenne (UE), Koen Vervaeke.

Avec ©ONU info.