RCA : 7 personnes noyées dans les eaux du fleuve Ouham.

Publié le 29 avril 2020 , 3:33
Mis à jour le: 29 avril 2020 3:33
bozoum-ouham-pende-centrafrique
Bozoum, chef lieu de la préfecture de l’Ouham-Pendé, au nord-ouest de la République centrafricaine.

 

Bozoum (République centrafricaine) – Selon les informations recueillies sur place et confirmées par la radio communautaire de Bozoum “La voix de Koyalé”, en sept (7) jours, sept (7) personnes sont déjà noyées dans les eaux du fleuve Ouham. Elles se trouvaient sur un chantier de recherche de l’or, désormais abandonné par les entreprises chinoises.

 

Mardi, 28 avril 2020, notre confrère de la radio communautaire de Bozoum “La voix de Koyalé” a diffusé la nouvelle que une femme enceinte est morte noyée dans les eaux du fleuve Ouham. Elle se trouvait sur un chantier de recherche de l’or, désormais abandonné par les entreprises chinoises, dont on voit les engins partir de Bozoum.

Au même moment, cette station radio communautaire a également annoncé que cette femme c’est la septième personne qui meurt dans l’Ouham sur les chantier en l’espace d’une semaine.

Pourquoi tous ces morts, alors que les pluies commencent à peine ?

Il faut voir en quel état les abords du fleuve ont étés laissés par les chercheurs d’or. Désormais il n’y a que du gravier et beaucoup de gros trous aux parois raides, pleins d’eau, où les gens incapables de nager meurent facilement.

Les entreprises chinoises auraient dû lisser les abords du fleuve, et voilà un autre triste héritage qu’ellesont légué aux populations de l’Ouham-Pendé.

Alors, plusieurs observateurs locaux se demandent si vraiment L’or est une richesse pour notre pays la République centrafricaine  ?

 

Aucun article à afficher