RCA : 5 blessés dans une violente altercation entre les FACA et un groupe des jeunes à Paoua

Publié le 12 juillet 2020 , 11:09
Mis à jour le: 12 juillet 2020 11:09
les soldats de l’armée Centrafricaine le 8 janvier 2013 pour Reuters IMG_4088
Les soldats FACA le 8 janvier 2013. Photo Reuters.

 

Paoua, République centrafricaine, 12 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). La scène a eu lieu ce samedi 11 juillet, aux environs de 21h30,  dans un bar dancing très populaire dénommé « Roungan », situé à environ 100m du marché central de Paoua, au Nord-ouest de la République centrafricaine.

 

Parmi les cinq blessés identifiés, figuraient 2 soldats des forces armées centrafricaines (FACA) détachés dans la ville. On ignore les vraies raisons de cette altercation, mais certains témoins parlent de la scène de la jalousie, alors que d’autres parlent d’une discussion qui a mal tourné. Les armes blanches sont sorties de deux côtés. L’un des FACA, grièvement agressé, sortait son couteau commando et blesse 3 personnes, tandis que le second, en état d’ivresse avancé, sortait son fusil d’assaut et faisait des sommations.

Pour l’heure,  le calme est revenu dans la ville, et l’un des deux soldats agressés se trouve actuellement à l’hôpital pour des soins appropriés.

Rappelons que le 26 janvier 2018,un premier détachement des soldats des forces armées centrafricaines(FACA) est arrivé dans la sous-préfecture de Paoua (nord-ouest), où ils sont appelés à opérer en synergie avec les soldats de la Minusca aux fins de repousser les éléments rebelles qui y foisonnent et qui sèment la terreur au sein de la population locale.

Le mois dernier, certains éléments de l’Unité mixte de sécurité (USMS), formé à Bouar dans le cadre de l’accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR-RCA), ont également été déployés à Paoua pour appuyer les soldats FACA dans leur opération de sécurisation de la zone en proie aux menaces des groupes armés de 3R et du MPC.

 

Fortuné Bobérang

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher