RCA : 127 kilos d’herbes  de cannabis et des munitions de guerre saisis par la police au quartier Combattant

Publié le 7 novembre 2020 , 1:21
Mis à jour le: 7 novembre 2020 1:21
véhicule de patrouille de l'OCRB antigang devant l'école nationale de police avec des policiers debout à côté le 5 août 2019 par micka du cnc
Une patrouille de l’OCRB devant l’école nationale de police le 18 août 2019. Crédit photo : Corbeaunews.

Bangui, République centrafricaine, samedi, 7 novembre 2020, 07:13:11 ( Corbeaunews-Centrafrique ). C’est une belle saisie  pour les équipes de l’office central de la répression du banditisme  (OCRB de Bangui, et les enquêteurs de l’office central de lutte anti drogue (OCLAD) de la capitale. Plus de 127 kilogrammes d’herbe de cannabis  et des munitions de guerre ont été saisis au quartier Combattant, dans le huitième arrondissement de Bangui. Deux suspects ont été interpellés, et les enquêtes se poursuivent, selon le service de la police anticriminalité.

 

Selon les premiers éléments d’information recueillis, c’est grâce à une enquête d’un équipage de la brigade anticriminalité de la capitale que 15 sacs remplis d’herbe de cannabis, équivalents à  127 kilos selon l’OCLAD, ainsi que plus d’une centaine des munitions de guerre de marque Masse36 ont été saisis.

Vendredi, 06 novembre 2020, au quartier combattant, dans le huitième arrondissement de Bangui, l’unité  spécialisée  dans les stupéfiants, appuyée par les éléments de l’OCRB ont opéré  une perquisition au domicile d’un suspect, identifié par les forces de l’ordre comme un ex-milicien d’autodéfense Anti-Balaka, communément appelé « Chocolat »,  actuellement incarcéré à la maison d’arrêt de Ngaragba. Sur place, les forces de l’ordre ont découvert 15 sacs remplis d’herbe de cannabis, équivalents à 127 kilos selon la police. Et ce n’est pas tout. Au même moment, les policiers ont saisi également des munitions de guerre de marque Masse 36, et interpellent deux suspects issus de même famille.

Selon l’un des suspects, ces munitions d’arme de guerre saisies par la police  appartenaient bel et bien  à son stock qu’il aurait gardé précieusement pour aller au désarmement. D’après lui, il serait surpris d’être arrêté par les forces de l’ordre alors qu’il n’aurait rien fait du mal avec ces munitions de guerre.

Or, selon le directeur adjoint de l’OCRB,  ces cannabis ont été retrouvés au domicile d’un ex-chef de la milice Anti-Balaka.

« Nous avons eu des informations  selon lesquelles  dans la maison de  l’ex-chef milicien Anti-Balaka Chocolat il y a des  quantités importantes  de cannabis.  On a eu 15 sacs de cannabis bien remplis. C’est une quantité industrielle si je ne m’abuse pas.  L’un des suspects arrêtés est le complice de ce chef Anti-Balaka, et l’autre on a retrouvé sur lui des munitions de guerre. Là on va mener des investigations et l’on va les présenter au tribunal « , a déclaré le directeur adjoint de l’OCRB.

Cependant,  l’office central  de lutte antidrogue annonce de son côté que ces herbes de cannabis seront détruites.

« 15 sacs de chanvre indien dont le poids total fait 125,5 kilos. D’ici, nous allons écrire au procureur  de la République pour la procédure  d’incinération », a déclaré le commissaire principal de l’OCLAD.

Notons qu’au quartier Combattants, pour ne pas dire dans le huitième arrondissement en général, les actes de braquage et de vol sont devenus monnaie courante au grand désespoir des populations locales.

 

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher