Pour la première fois en Afrique, l’art contemporain africain en exposition itinérante.

Publié le 25 avril 2019 , 8:17
Mis à jour le: 25 avril 2019 9:08
Abdoulaye Konaté en résidence artistique à Casablanca pour « Prête-moi ton rêve », août 2018. © F. Maazouz
Abdoulaye Konaté en résidence artistique à Casablanca pour « Prête-moi ton rêve », août 2018. © F. Maazouz

 

LE PROGRAMME DE L’EXPOSITION
« PRÊTE-MOI TON RÊVE » A ÉTÉ RÉVÉLÉ
LE 15 AVRIL 2019 À CASABLANCA

Créée en janvier 2019, la Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine (FDCCA) organise à partir du 18 juin 2019 son premier grand événement : « Prête-moi ton rêve », une exposition itinérante dans 6 pays d’Afrique réunissant trente artistes africains de renommée internationale.

Présidée par Son Altesse le Prince Moulay Ismaïl, la Fondation rassemble des entrepreneurs culturels, des artistes et des passionnés d’art contemporain dans toute l’Afrique. Entre autres objectifs, la Fondation souhaite participer à mobiliser les différentes composantes de l’écosystème culturel du continent africain afin de soutenir la dynamique artistique et encourager la collaboration culturelle panafricaine.

L’exposition « Prête-moi ton rêve » débutera à Casablanca et durera douze mois, durant lesquels elle fera étape dans 6 métropoles du continent : Dakar, Abidjan, Lagos, Addis-Abeda et Cape Town, Marrakech telle une caravane culturelle ambassadrice de l’art africain contemporain.

L’exposition présentera des œuvres majeures d’artistes africains de stature internationale, généralement plus connus à Paris, Londres ou New York que dans leurs propres pays. Parmi eux : El Anatsui, William Kentridge, Chéri Samba, Barthélémy Toguo, Ouattara Watts, Abdoulaye Konaté …

Quatre temps forts rythmeront chacune des escales de « Prête-moi ton rêve ». L’exposition principale invite le grand public à découvrir des pièces inédites réalisées lors de résidences artistiques ainsi que d’autres œuvres prêtées par les artistes ou les galeries.

Dans chacune des 6 métropoles visitées, l’exposition choisit ensuite de rendre hommage à un artiste local, en reconnaissance de son œuvre. À Casablanca par exemple, c’est l’artiste plasticien Farid Belkahia qui est mis à l’honneur.

Autre temps fort de l’exposition, la section « Carte blanche », une exposition consacrée à des artistes locaux, portée par un jeune commissaire résident.

Des tables rondes dédiées à des thèmes spécifiques en rapport avec la création artistique contemporaine sont également organisées tout au long du parcours de l’exposition.

 

« Prête-moi ton rêve est une occasion inédite pour montrer, exposer, promouvoir, reconnaître l’art contemporain africain et lui donner sa juste place sur le continent et dans le monde »

30 ARTISTES, 15 NATIONALITÉS, 7 VILLES

Casablanca, Dakar, Abidjan, Lagos, Addis-Abeba, Cape Town, Marrakech

Jane Alexander Olu Amoda, El Anatsui Fouad Bellamine Mahi Bine Bine Zoulikha Bouabdelah Meriem Bouderbala Soly Cissé Viyé Diba Adel El Siwi William Kentridge Jems Koko Bi Abdoulaye Konaté Bill Kouelany Siriki Ky Mohamed Melehi Vitshois Mwilambwe Bondo Nenna Okoré Mohammed Omar Khalil Yazid Oulab Chéri Samba Kofi Sétordji Joseph Sumégné Fathiya Tahiri Barthélémy Toguo Freddy Tsimba Ouattara Watts Fatiha Zemmouri Dominique Zinkpé.

 

LA FONDATION POUR LE DÉVELOPPEMENT
DE LA CULTURE CONTEMPORAINE AFRICAINE

Les ambitions de la Fondation

La Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine (FDCCA) a pour vocation de promouvoir et de rendre plus visible la création contemporaine africaine en Afrique et dans le monde.

Association à but non lucratif, la fondation est née en 2019 de la volonté de personnalités de la scène artistique et entrepreneuriale du continent, profondément convaincues de la richesse de l’art africain et mues par le désir sincère de mettre en place des actions fortes de soutien aux artistes africains.

Les missions de la Fondation

Depuis quelques années, la scène artistique assiste à un engouement sans précédent pour la culture contemporaine africaine. Si cet engouement pour les artistes africains n’a cessé de croître à l’international, allant jusqu’à susciter l’intérêt du grand public, il reste circonscrit à une poignée d’amateurs d’art et de collectionneurs sur le continent.

Consciente de la nécessité pour les Africains de se (ré)approprier leur culture et leur art, et de l’importance pour les artistes du continent de retrouver leur public naturel, la Fondation souhaite rendre plus visible la création contemporaine sur sa terre d’origine. Pour cela, elle travaille à valoriser les œuvres auprès d’un public africain amateur ou connaisseur, et participe à la dynamisation du marché de l’art intra-africain.

Copyright2019CNC