Politique / Maitre Crépin Mboli-Goumba :  « Il s’agit là d’une incongruité inconstitutionnelle la mise en place du comité d’appui stratégique au processus électoral »,

Maitre Crépin Mboli-Gouma, Président du Parti PATRI
Maitre Crépin Mboli-Gouma, Président du Parti PATRI

 

Politique / Maitre Crépin Mboli-Goumba :  « Il s’agit là d’une incongruité inconstitutionnelle la mise en place du comité d’appui stratégique au processus électoral »,

 

Bangui (Corbeaunews-Centrafrique) – Alors que le débat autour de la mise en place du comité stratégique d’appui au processus électoral par le gouvernement, défraie la chronique ces derniers temps à Bangui, le Chef d’Etat dans une interview exclusive accordée à Ndeke-Luka et qui sera diffusée samedi prochain, il soutient sa création. En réponse, l’avocat et l’homme de Droit, Maitre Crépin Mboli-Goumba qualifie cela d’une « incongruité inconstitutionnelle » au CNC.

 

Le Président Touadera, contre toute attente, balaie du revers de la main toute idée de truquage des prochaines élections à travers la mise en place du comité stratégique d’appui au processus électoral. Car, selon lui, « ce n’est pas une première en Centrafrique. Son rôle n’est pas de remplacer l’Autorité Nationale des Elections (ANE) mais de mobiliser des ressources pour l’organisation des élections », a-t-il répondu dans un entretien accordé à Ndeke-Luka dont l’intégralité sera diffusée samedi 30 Novembre à 17 heures dans l’espace Patara.

Ne lui ayant pas accordé le bénéfice du doute, Maitre Crépin Mboli-Goumba estime qu’il s’agit là « d’une incongruité inconstitutionnelle », a répondu sans ambages, l’Avocat et Président du PATRIE.

« Nous aurons l’opportunité d’avoir une position en tant qu’opposition démocratique sur cette question », a annoncé Crépin Mboli-Goumba.

Pour lui, l’Autorité Nationale des Elections est le seul organe technique reconnu par la Loi fondamentale du 30 mars 2016 et dispose en son article 144 alinéa 1er que « l’Autorité Nationale des Elections est un organe pérenne, indépendant et autonome » qui ne saurait donc être satellisé à un quelconque comité », dit-il, tout en relevant que, « nous n’allons pas laisser ces élections organisées par un organe qui est anticonstitutionnel. En tant qu’opposition démocratique, nous allons nous battre pour que ces élections à venir ne soient pas organisées dans n’importe quelle condition mais surtout qu’il n’y ait pas de hold-up électoral. Nous y sommes préparés », prévient Maitre Crépin Mboli-Goumba.

La seule logique aujourd’hui apparait dans l’unité des partis d’opposition démocratique « de mettre de côté des divergences qui sont consubstantielles à l’existence des hommes de travailler ensemble pour l’intérêt du peuple Centrafricain », conclut-il.

 

Cédric Wa-Gomba

Copyright2019CNC.