PLUS DE 14 MILLIARDS DÉTOURNÉS DU GROUPE LAÏCO-RCA ENTRE 2013 ET 2021.

Publié le 28 mai 2021 , 10:50
Mis à jour le: 28 mai 2021 10:50
Zied al-zarzour de ledger
Zied al-zarzour de ledger, PDG sortant de l’hôtel Ledger plazza de Bangui

 

 

Bangui, République centrafricaine, samedi, 29 mai 2021 ( Corbeaunews-Centrafrique). Selon des enquêtes avec des documents à l’appui, le PDG ZEYAD AL ZARZOUR et son DG RIMA ont détourné plus de 14 milliards de francs CFA, pour de gros investissements en Tunisie et en Espagne. Pendant que certaines autorités Centrafricaines reçoivent des miettes pour couvrir la mafia mise en place par ZEYAD AL ZARZOUR, un plan de détournement a bien été mis en place par le PDG et son DG, tous d’origine Tunisienne.

 

XPresque tous les trois mois, un déplacement est effectué sur Tunis soit par le DG, ou par sa femme qui effectue le déplacement de Bangui juste pour le rapatriement des fonds. Cette mafia a échoué à une mission car les autorités du ministère des affaires étrangères et du ministère des finances n’ont cédé. Celle de faire installer un groupe de personnes à l’Ambassade de la Libye en Centrafrique et vider les comptes de l’Ambassadeur qui ont été confiés à un avocat international Centrafricain.

 

La mafia mise en place par ZEYAD AL ZARZOUR se déplace d’une manière illégale avec les véhicules plaques diplomatiques de l’Ambassade de la Libye. Des individus en situation irrégulière, puisque leurs demandes avaient été rejetées par le ministère des affaires étrangères, qui dit reconnaître le pouvoir légitime de Tripoli. Ce qui explique, l’envie de cette mafia de voir le régime TOUADERA Tomber.

 

Selon les responsables du groupe LAÏCO, dont le siège international est à Tripoli, la main mise sur le groupe LAÏCO-RCA, par ce groupe de mafia a fait beaucoup de mal au peuple Centrafricain. Car les investissements Libyens devraient profiter au  peuple Centrafricain. L’objectif de ceux qui occupent les bâtiments du groupe LAÏCO-RCA est de ramasser le maximum d’argent. Ils ne paient pas les impôts, ni les taxes. Ils sont doués dans la corruption et ils ne font aucun investissement, ni pour le pays, ni pour revaloriser le groupe LAÏCO-RCA. Le montant détourné depuis 2013 , jusqu’en 2021 est estimé à plus de 14 milliards de francs CFA , selon Tripoli.

 

Il est temps que les autorités Centrafricaines assument leurs responsabilités et comprendre que la reprise du groupe LAÏCO-RCA par Laïco Tripoli,  sera bénéfique pour le peuple Centrafricain.

 

Affaire à suivre

Groupe de Libération

 

Aucun article à afficher