Opération contre les rebelles de la CPC , les mercenaires russes multiplient de bombardement  dans l’Ouest de la RCA

Publié le 14 septembre 2021 , 7:34
Mis à jour le: 14 septembre 2021 7:34

 

Bangui, République centrafricaine, mercredi, 15 septembre 2021, 02:16:36 ( Corbeaunews-Centrafrique ). L’opération menée dans la Mambéré-Kadéï par les mercenaires russes de la société Wagner contre les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) qui a débuté à la fin du mois dernier dans les localités de Béïna, notamment au village Dilapoko, situé à 90 kilomètres de Gamboula , se poursuit désormais avec des troupes au sol dans la sous-préfecture d’Amadagaza, plus précisément  dans la Haute-Boumbé, toujours dans la préfecture de Mambéré-Kadéï.

Plusieurs éléments des 3R avec des armes de guerre dans une position horizontale
Plusieurs éléments des 3R avec des armes de guerre dans une position horizontale.Photo CNC

 

Depuis lundi après-midi, les mercenaires russes ont déployé dans des localités d’Amadagaza trois de leur hélicoptère, dont deux destinés au transport  des troupes, et un pour le combat. Le premier hélicoptère de combat, qui transportait 13 mercenaires russes, dont 3 soldats de l’armée nationale, s’est posé sur  le territoire camerounais, plus précisément au village Gbéti, derrière la rivière Boumbé qui sépare le territoire centrafricain et à celui du Cameroun. Tandis que l’autre hélicoptère qui transportait 18 troupes de Wagner s’est posé avec ses éléments sur le territoire centrafricain, notamment au village Banga.  L’opération du déploiement a duré 7 heures du temps, plus précisément de 11 heures du matin à 18 heures. Mais à partir de 19 heures jusqu’à 21 heures, il y’avait un violent affrontement entre les troupes de Wagner  et les rebelles de 3R, membre de la coalition des patriotes pour le changement (CPC). Selon des sources sécuritaires locales, l’affrontement n’avait duré qu’environ deux heures, et n’avait pas fait des blessés ni des morts dans les deux camps.

Entre temps, des civils, pour la plupart des femmes et des enfants, ont dû traverser la rivière Boumbé par les pirogues pour rejoindre le territoire Camerounais. Au même moment, l’hélicoptère de combat bombardait aussi le village Bombo, situé à proximité du village Banga.

Selon nos informations, l’opération de mercenaires de Wagner avec les FACA se poursuit même le lendemain mardi dans ces localités de la Mambéré-Kadéï.

 

Par Gervais Lenga

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher