Nigeria : deux chefs de Boko Haram tués pour trahison

Par Destin André Mballa , Journaliste (CNC) Publié le 03-10-2018 a 5:18:46- Modifié le 03-10-2018

 

 

Nigeria : deux chefs de Boko Haram tués pour trahison

 

 

 

La presse nigériane révèle que les numéros 2 Mamman Nur et 3 Ali Gaga auraient été exécutés il y a quelques semaines par leurs propres frères d’armes. A en croire les médias locaux, leurs camarades les soupçonneraient de vouloir de se rendre aux autorités.

Deux chefs locaux de Boko Haram au Nigeria ont récemment été assassinés par leurs compagnons d’armes. Il s’agit du numéro deux de l’organisation Mamman Nur exécuté au mois d’Août et du troisième chef Ali Gaga tué la semaine dernière.

Mamman Nur aurait été exécuté pour avoir libéré les « filles de Dapchi » sans avoir obtenu la rançon. Tandis que membre du groupe craignaient que Ali Gaga se rende aux autorités. Ces deux chefs apprend-t-on faisaient parties de la ligne des modérés de Boko Haram.

Des sources proche de Boko Haram font savoir que Mamman Nur et Ali Gaga étaient opposés à l’utilisation des fillettes comme Kamikazes. Mais en plus, ils étaient favorables au dialogue avec les autorités.

C’est grâce à eux d’ailleurs qu’une centaines de filles ont été libérés au mois de mars. C’est ce qui explique leur probable exécution.

Les cas de défection dans les rangs de Boko Haram sont régulièrements observés au Nigéria. Plusieurs petits chefs locaux de l’organisation djihadiste ont intégré l’armée nigériane après avoir négocié avec les autorités.

 

Par : N. Mballa, CNC.

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.