Nigéria: 5 soldats tués dans l’explosion d’une mine installée par Boko Haram

Publié le 15 mai 2019 , 6:34
Mis à jour le: 15 mai 2019 6:34

 

 

 

Cinq soldats nigérians ont été tués dans l’explosion d’une mine installée par des terroristes de Boko Haram.

D’après les informations de la presse locale au Nigéria, cinq soldats ont perdu la vie, mardi, quand leur véhicule a enclenché l’explosion d’une mine dissimulée sur la route à proximité de la ville de Dambao dans la province de Borno (nord-est).

De nombreux autres soldats ont été blessés dans l’explosion, indiquent les mêmes sources.

Depuis un certain temps, l’organisation terroriste Boko Haram multiplie ses attaques contre l’armée du Nigéria.

La semaine passée, cinq autres soldats avaient été tués par les tirs des terroristes dans le village de Magumeri, toujours dans la province de Borno.

Boko Haram est actif au Nigéria depuis le début des années 2000. Depuis 2009, ses attaques ont causé la mort de plus de 20 mille personnes.

Depuis 2015, le groupe terroriste vise également les pays voisins que sont le Cameroun, le Tchad et le Niger. Au moins 2 mille personnes ont été tués dans les attaques de Boko Haram autour du Lac Tchad.

Avec Agence Anadolu