Ndélé : Huit commerçants centrafricains arrêtés à la frontière tchado-centrafricaine

Publié le 19 juillet 2014 , 11:12
Mis à jour le: 19 juillet 2014 11:12

Huit commerçants centrafricains ont été arrêtés à la frontière tchado-centrafricaine alors qu’ils se rendaient au Tchad pour y vendre des marchandises.

Ville de NdeleSelon des sources locales contactées par le RJDH, ceux-ci sont  arrêtés par les militaires tchadiens basés à la frontière.

Ismaël Ahamat, un marchand arrêté ayant pris la fuite, raconte comment la scène s’est déroulée : « Nous étions huit à être arrêtés. Nos motos ont été confisquées et nos marchandises à valeur de 6 millions, ont été récupérées par des militaires. Rien ne nous a été reproché du moins par publication. Ils nous ont seulement embarqués ».

« Avant, nous payions les marchandises au Cameroun, mais la crise a fait de telle sorte que nous sommes obligés maintenant de nous diriger vers le Tchad pour payer du carburant et des produits de première nécessité. Là nous ne savons à quel Saint nous vouer.»

C’est la troisième fois que des commerçants centrafricains qui se rendent au Tchad sont arrêtés par les forces tchadiennes basées à la frontière. La frontière tchado-centrafricaine a été fermée le 11 mai 2014 par décision unilatérale de N’Djamena.

Par: RJDH