Mozambique : sept morts dans une attaque revendiquée par l’EI

Publié le 7 juillet 2019 , 3:37
Mis à jour le: 7 juillet 2019 3:37
Des militaires de l'armée du Mozambique dans le nord du pays après une attaque
Des militaires de l’armée du Mozambique dans le nord du pays après une attaque

 

 

Selon un responsable local basé dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, un policier et six civils, dont deux enfants, ont été tués dans cette attaque menée le 3 juillet au soir, dans le village de Lidjungo, dans le district de Nangade.

Selon SITE Intelligence, qui surveille les activités djihadistes, le groupe État islamique a publié une déclaration le 5 juillet, affirmant sa participation à l’attaque du mercredi.

C’est la deuxième fois qu’il revendique une attaque dans le nord du Mozambique.

Depuis octobre 2017, les militants islamistes ont pris pour cible les communautés isolées de Cabo Delgado, une province riche en gaz et majoritairement musulmane.

Plus de 250 personnes ont été tuées durant les différentes attaques et des milliers d’autres ont quitté leur foyer malgré une forte présence policière et militaire dans cette région frontalière de la Tanzanie.

Avec BBC Afrique