Moussa Ahmat Aliou, coordonnateur politique de l’UPC dans un état critique à l’hôpital.

Publié le 10 octobre 2019 , 8:56
Mis à jour le: 10 octobre 2019 8:56
Moussa Ahmat Aliou, Porte-Parole et Interprête du chef rebelle Ali Darassa, ici le 3 août 2019. Crédit photo : Bertrand Yékoua / CNC.
Moussa Ahmat Aliou, Porte-Parole et Interprête du chef rebelle Ali Darassa, ici le 3 août 2019. Crédit photo : Bertrand Yékoua / CNC.

 

Bambari (République centrafricaine) – Moussa Ahmat Aliou,Coordonateur politique de l’UPC, interprète et porte-parole du chef rebelle Ali Darassa est depuis trois jours dans un état critique à l’hôpital après son accident survenu dans la localité de Bambari, à 385 kilomètres de Bangui, capitale de la République centrafricaine, a-t-on appris de source proche de l’UPC.

 

À en croire ses proches,  l’accident s’est produit dimanche vers 9 heures du matin, dans une courbe de route très prononcée située à trente-cinq (35) kilomètres de Bambari sur l’axe Maloum.

D’après des informations recoupées sur place, monsieur Moussa Ahmat Aliou, à bord de sa moto, avait quitté Bambari quelques minutes plutôt  pour se rendre à Maloum afin de participer à une réunion organisée par son chef Ali Darassa avec des éleveurs Peuls.

Malheureusement en arrivant à 35 kilomètres de Bambari, il s’est retrouvé, dans son élan de vitesse, en face d’un camion Benn bien rempli qu’il ne peut sans doute malheureusement éviter.

En une fraction de seconde, il s’est retrouvé complètement sous le camion Benn  surnommé localement « Toumba-Torroh ».

Transporté dans un état d’inconscience à l’hôpital à Bambari, son  examen fait état de deux jambes broyées, et un bras cassé.

Faut-il rappeler, monsieur Moussa Ahmat Aliou est l’un des rares semi-intellectuels dans l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC) à ce jour ? À lui seul, il occupe le poste de coordonnateur politique, interprète  et porte-parole de son chef Ali Darassa. Il parle plusieurs langues dont le français, Sango, Foulbé, peul, arabe…

On le voit partout où son chef Ali Darassa se présente. Il représente même l’UPC lors de la réunion de sécurité organisée à Bambari chaque semaine. Ceci dit, son accident est un choc non seulement pour sa famille biologique, mais aussi pour son sulfureux chef Ali Darassa.

 

Copyright2019CNC.