Maître Crépin Mboli-Goumba : « la nation est occupée »

Publié le 27 novembre 2020 , 3:20
Mis à jour le: 27 novembre 2020 4:20
maitre crepin mboli goumba
Maître Crepin Mboli-Goumba

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 27 novembre 2020, 21:14:52 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Un mois après l’opération militaire des forces armées camerounaises dans la commune centrafricaine de Koundé, des notables locaux se sentent menacés. Les populations vivent dans la crainte  de l’annexion de leur territoire. Cependant, à Bangui, les réactions sont nombreuses. Maître Crépin Mboli Goumba, candidat à la présidentielle du 27 décembre 2020 s’alarme et dénonce le silence complice du gouvernement centrafricain.

 

 

J’apprends avec émoi l’occupation d’une partie du territoire national par une colonne d’hommes se réclamant de l’armée camerounaise. À Koundé, à la frontière avec ce pays qui partage tant de choses avec le nôtre, le drapeau national a été piétiné, celui du Cameroun hissé. La radio Ndékè Luka vient de le confirmer. Depuis, aucune réaction de nos autorités, pourtant garantes de l’intégrité du territoire national et de la sécurité des Centrafricains.

Plus que cette occupation, il y a quelque chose de plus grave que je constate chez mes compatriotes et nos dirigeants: l’absence d’indignation morale, sans même parler de patriotisme. Nous sommes comme résignés.

Nous avons tort d’être plus préoccupés par nos propres intérêts que par l’état de la nation.

Je demande au Gouvernement, de convoquer sans délai l’ambassadeur du Cameroun en Centrafrique pour clarifier la situation, à la représentation nationale d’interpeller le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères, aux forces vives de la nation de se réveiller.

 

Par Maître Crépin Mboli-Goumba

 

Aucun article à afficher