L’Union européenne s’active pour la relance économique en République centrafricaine.

Madame Ibara n�e Gaboua Marie Virginie, Pr�sidente de l'Association Ita Mon Londo Egbou Maboko � Bimbo, temoigne sa gratitude pour le soutien du Fonds B�kou. CNC 29/11/19 credit photo: Jefferson Cyrille Yalende

Madame Ibara n�e Gaboua Marie Virginie, Pr�sidente de l’Association Ita Mon Londo Egbou Maboko � Bimbo, temoigne sa gratitude pour le soutien du Fonds B�kou. CNC 29/11/19 credit photo: Jefferson Cyrille Yalende

 

 

Reconstruction socio-économique.

 

Bangui (République centrafricaine) – CNC – le fonds Bakou , un instrument de l’Union européenne(UE) pour la contribution à la reconstruction socio-économique de la République centrafricaine a énormément profité aux bénéficiaires, plus particulièrement aux enfants, femmes et hommes qui ont amélioré leurs capacités, leurs niveaux de vie, leur intégration dans l’économie et dans la société. Lors des journées porte ouverte de la délégation de l’Union européenne en RCA, certains ont pu témoigner leur gratitude envers l’UE.

 

Le Fonds fiduciaire  Bekou  de l’Union européenne en Centrafrique mène plusieurs actions en faveur  de la reconstruction du pays. Son programme de la relance économique, de l’autonomisation des acteurs économiques centrafricains, de la reconstruction économique et sociale en milieu urbain(PRESU) ainsi que le projet de désenclavement des régions de la RCA avec les constructions des ponts et des routes faisait partie des principaux points des ateliers de la première édition des journées portes ouvertes auxquelles certains bénéficiaires témoignent leur gratitude envers l’Union européenne.

Noël Mayan, Directeur général de Crédit Mutuel de Centrafrique(CMCA), a rehaussé de sa présence à ces journées pour s aluer l’appui multiforme de l’UE qui leur avait permis de couvrir certaines localités de l’arrière-pays :

« la résilience économique ne dépend pas seulement de l’Etat mais aussi des partenaires comme l’Union européenne qui nous appui avec la couverture. Grâce au Fonds Bakou, nous allons ouvrir une agence de caisse mutuelle à Boali, dans l’Ombella-Poko  au courant de ce mois de décembre 2019, et une autre à Bouar, dans la Nana-Mambéré  l’année prochaine »,, a-t-il précisé avant d’ajouter que le Fonds Bekou intervient dans tous les niveaux afin d’appuyer le relèvement de la RCA.

Pour madame Ibara née Gaboua Marie Virginie, Présidente de l’Association Ita Mon Londo Egbou Maboko quant à elle se réjouit de la formation de renforcement de capacité dans le domaine commercial de Fonds Bekou à travers l’Ong DRC, « c’est primordial d’être éduqué, par l’intermédiaire du Fonds Bakou à travers le DRC, nous avons bénéficié de la formation de renforcement de capacité en commerce, et cela nous a permis de bien monter un plan d’action et gérer une association. Grâce au Fonds Bakou, notre association sait comment épargner de l’argent et solliciter les crédits auprès des institutions bancaires afin de mieux vivre en société. Actuellement, à chaque cassure de caisse, une femme peut sortir avec une somme de 200.000FCFA voire 300.000FCFA donc cela démontre à suffisance que le Fonds Bekou a eu un impact positif sur la société centrafricaine », a témoigné la Présidente de l’Association Ita Mon Londo Egbou Maboko.

Pour la réalisation de ses différents projets de relèvement de la RCA, l’UE travaille en parfaite collaboration avec ses partenaires de mise en œuvre notamment, le Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC), Agence Française de Développement (AFD) et Expertise France.

Il est à rappeler que les journées portes ouvertes de l’Union européenne en Centrafrique ont clôturé le samedi dernier avec une soirée concert afin d’agrémenter la fin de ses journées qui ont permis aux Centrafricains de découvrir l’UE dans sa diversité.

Jefferson Cyrille Yapende

Copyright2019CNC.