L’UE soutient la République centrafricaine à travers un décaissement de 23.5 millions d’euros d’aide budgétaire

Publié le 14 juillet 2020 , 12:39
Mis à jour le: 14 juillet 2020 12:39
drapeaux de l'union européenne et de la RCA à Bouar par CNC
Photo prise à Bouar, dans la préfecture de la Nana-Mambéré par Cyrille Jefferson Yapendé . Copyright2020CNC

 

L’UE soutient la République centrafricaine à travers un décaissement de 23.5 millions d’euros d’aide budgétaire

 

L’Union européenne vient de décaisser 23.5 millions d’euros (15.5 milliards FCFA) d’appui budgétaire en faveur de la République Centrafricaine.

Ce décaissement s’inscrit dans le cadre du nouveau programme d’aide budgétaire de l’UE à la RCA, signé récemment pour un montant global de 54 millions d’euros pour la période 2020-2021, dont 45 millions en appui à la Consolidation de l’Etat et 9 millions destinés à la réforme et au redéploiement de la justice et de la sécurité publique.

A travers le programme d’appui à la Consolidation de l’Etat, le Gouvernement de la République Centrafricaine et l’Union européenne visent pour les prochaines deux années à améliorer la gouvernance économique et à élargir l’espace budgétaire en renforçant le dialogue sur le cadre macroéconomique, l’amélioration du climat des affaires et le développement du secteur privé, la reforme de finances publiques, ainsi qu’à consolider le contrat social entre l’Etat et les citoyens par un soutien aux services sociaux de base, tels que l’éducation et la santé. Dans le contexte actuel, ce premier décaissement contribuera à la mise en œuvre du plan de riposte adopté par le Gouvernement pour faire face aux besoins sanitaires et à l’impact socio-économique de la crise liée à la COVID-19.

Les programmes d’aide budgétaire sectoriels, signés entre l’UE et la RCA en 2019, ont été augmentés dans cette phase de mise en œuvre de l’APPR et de préparation aux élections présidentielles, législatives et locales, pour appuyer le Gouvernement dans la réforme et le redéploiement des forces de sécurité intérieure et des services de la justice dans le cadre de la restauration de l’Autorité de l’Etat.

Le décaissement global de 23.5 millions d’euros qui vient d’être effectué correspond aux tranches fixes des deux programmes au titre de l’année 2020. Ce décaissement a été anticipé et accéléré pour permettre au pays de mieux répondre aux multiples défis – sanitaires, socio-économiques et sécuritaires – auxquels il est confronté. Le déboursement des tranches variables (pour un montant global de 6 millions d’euros) sera également avancé pour aider le Ministère des Finances à éviter des tensions de liquidité.

«Par ce nouvel appui budgétaire «  l’a déclaré l’Ambassadrice de l’Union européenne Samuela Isopi  « l’UE renouvelle sa confiance aux autorités centrafricaines et son ferme engagement aux côtés du pays dans la riposte à la crise liée à la COVID-19, dans la poursuite des réformes engagées en matière de gouvernance et de finances publiques et dans les efforts de consolidation des institutions et de rétablissement progressif de l’autorité de l’État». Elle a tenu à remercier le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et le Ministre des Finances et du Budget ainsi que leurs services pour la collaboration et la diligence qui ont permis, malgré le contexte difficile, d’atteindre ces résultats.

Pour soutenir le Gouvernement dans sa mission, l’Union européenne et le Ministère des Finances et du Budget viennent aussi de signer deux nouveaux projets d’un montant global de 1.5 millions d’euros concernant respectivement une assistance technique de long terme dans le domaine des finances publiques (900.000 euros) et la fourniture d’un service dédié de connexion internet (600.000 euros) qui appuiera le Ministère dans la mise en œuvre de sa stratégie de numérisation visant à une augmentation des recettes domestiques.

L’appui financier UE intervient en complément d’autres actions de réponse immédiate à la crise sanitaire liée à la COVID-19 engagées par l’Union européenne à travers le Fonds Bekou et le Fonds européen de développement, à hauteur de 6,5 million d’euros, pour soutenir les secteurs de la santé, de l’eau et de l’assainissement, notamment pour la construction de forages, la fourniture d’eau potable, à Bangui, Bimbo, Begoua et Paoua, la formation et sensibilisation du personnel de santé, la distribution de matériel médical, la fabrication et distribution de 180.000 masques, notamment aux Forces de défense et de sécurité, ainsi qu’à d’autres groupes cibles, la sensibilisation des populations et la remise de tests rapides et sérologiques.

A travers ECHO (la Direction général de l’aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne) l’UE a également augmenté son aide humanitaire d’urgence qui pour l’année 2020 s’élève globalement à 17.7 millions d’euros et a réalisé 4 vols humanitaires qui ont permis l’acheminement et la livraison de 70 tonnes d’équipements et matériel sanitaire ainsi que d’aide humanitaire, afin de permettre la poursuite de l’action humanitaire d’urgence au profit des populations centrafricaines et de renforcer la capacité de riposte à la COVID-19. Dans ce contexte la RCA a été le premier pays à bénéficier du pont aérien humanitaire lancé par l’UE et ses Etats-Membres, l’”Equipe Europe”, qui a été accompagné à Bangui par le Commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic.

 

Délégation de l’Union européenne en République centrafricaine

Site web : http://eeas.europa.eu/delegations/central_africa

Facebook https://www.facebook.com/UE.Centrafrique

Twitter @UEenRCA

 

Aucun article à afficher